Publié

Etats-UnisIvre, elle s'attaque à une collection d'art

Une Texane a endommagé plusieurs œuvres d'art dont un Warhol chez l'homme avec qui elle sortait pour la première fois.

Lindy Lou Layman a été libérée le jour de Noël en échange du versement d'une caution de 30'000 dollars.

Lindy Lou Layman a été libérée le jour de Noël en échange du versement d'une caution de 30'000 dollars.

Un premier rencard peut parfois réserver des surprises mais un avocat texan ne s'attendait probablement pas à ce que sa soirée avec une journaliste indépendante s'achève par la projection de vin rouge sur sa collection d'art, dont une œuvre d'Andy Warhol.

Selon des documents de justice, Lindy Lou Layman se trouvait dans «un état d'ébriété avancé» au domicile à Houston d'Anthony Buzbee, qui a «commandé un Uber» pour la raccompagner. Mais, la jeune femme de 29 ans est retournée dans la maison et a crié: «Je ne pars pas», a expliqué le procureur lors d'une audience au cours du week-end à laquelle la journaliste spécialisée dans les compte-rendus judiciaires, vivant à Dallas, a comparu dans une tenue orange de prisonnier.

De retour dans la demeure, toujours d'après le procureur, elle a jeté du vin sur trois tableaux avant de les déchirer et a projeté à travers la pièce deux sculptures abstraites qui ont volé en éclats. Au moins l'un des tableaux endommagés était une œuvre de Warhol, maître américain du pop-art, et le montant des dégâts dépasse 1,5 million de dollars, a rapporté la chaine de télévision locale KHOU.

Mme Layman a été arrêtée peu après minuit dans la nuit de samedi à dimanche et inculpée d'acte délictueux. Les documents d'inculpation indiquaient dans un premier temps qu'elle était soupçonnée d'avoir endommagé des œuvres d'art d'un montant supérieur ou égal à 300'000 dollars.

Elle a été libérée le jour de Noël en échange du versement d'une caution de 30'000 dollars.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!