Publié

Canton de NeuchâtelIvre, il est interpellé à contresens sur l'A5

La course-poursuite entre le chauffard et la police s'est arrêtée à hauteur du viaduc de Colombier. Il a dû être maîtrisé par la force.

Capture d'écran.

Capture d'écran.

Google map

Un chauffard ivre et roulant à contresens sur l'A5 a été intercepté samedi 13 décembre vers 03 heures à la hauteur de Colombier (NE) au terme d'une course-poursuite. L'énergumène, récalcitrant, a dû être maîtrisé par la force, a indiqué la police cantonale.

L'alerte a été donnée alors que le véhicule se trouvait à la hauteur de Vaumarcus, chaussée Lausanne. Aussitôt, deux patrouilles, parties de Neuchâtel, se sont engagées sur l'A5 en direction de Lausanne en roulant côte à côte à vitesse réduite, feux bleus et sirènes enclenchés, afin d'intercepter le véhicule fautif.

Ce dernier a été repéré dans la tranchée couverte de Chanélaz, arrivant frontalement. Une des patrouilles a dû faire une manœuvre d'évitement pour éviter une collision et le véhicule a continué sa route en direction d'Areuse.

Maîtrisé par la force

L'autoroute ayant été fermée à la circulation entre-temps, les deux patrouilles ont pris le conducteur en chasse et ont pu l'interpeller deux kilomètres plus loin, à hauteur du viaduc de Colombier. Sous l'influence de l'alcool, le chauffard s'est montré récalcitrant et a dû être extrait de son véhicule et maîtrisé par la force.

Au cours de l'intervention, son véhicule s'est mis en mouvement sur quelques mètres ce qui a occasionné quelques dommages à un véhicule de police. Par ailleurs, une gendarme, déséquilibrée par le mouvement du véhicule, a subi des éraflures aux genoux.

Après une prise de sang, le conducteur a été placé en cellule afin de pouvoir être entendu dans le courant de la journée.

(ats)

Votre opinion