Berikon (AG): Ivre, il percute un îlot et se fait trahir par sa plaque arrachée
Actualisé

Berikon (AG)Ivre, il percute un îlot et se fait trahir par sa plaque arrachée

La police argovienne n'a eu vraiment aucun mal à retrouver son chauffard imbibé d'alcool: deux pour mille dans le sang.

par
LeMatin.ch
Quelques menus débris sur le bord de la chaussée. Parmi eux, une plaque d'immatriculation.

Quelques menus débris sur le bord de la chaussée. Parmi eux, une plaque d'immatriculation.

Police argovienne

La police n'a eu aucun mal à retrouver un chauffeur ivre dans la nuit du 5 au 6 septembre 2018 à Berikon (AG). Imbibé d'alcool dans une proportion largement supérieure à ce que la loi autorise (deux pour mille dans le sang environ), le conducteur a semble-t-il (au vu des des débris) violemment percuté un îlot central sur la Oberwilerstrasse. Arrivée sur place, la police n'a pu que constater que l'auteur des dégâts avait poursuivi sa route sans demander son reste.

L'ennui pour lui est que la plaque d'immatriculation de son véhicule, arrachée lors du choc, a été retrouvée sur le lieu du délit. Les policiers ont alors retrouvé ce suisse de 37 ans qui a la courtoisie d'habiter tout prêt mais l'inélégance d'avoir endommagé un peu plus son véhicule dans le parking proche de son domicile.

Il va sans dire que l’enivré n'a échappé ni à une prise de sang après avoir soufflé dans le ballon, ni au retrait de son permis de conduire, précise la police cantonale argovienne.

Votre opinion