Actualisé

AngleterreIvre, il se blesse en violant un bonhomme de neige

Kenneth Guillespie, 64 ans, a payé cher ses fantasmes très particuliers.

D.R. Twitter

On dit que la vengeance est un plat qui se mange froid. Celle d’un bonhomme de neige anglais vient d’être carrément glaciale. Le tabloïd «Sunday Sport» de dimanche dernier rapporte comment un sexagénaire souffrant de problèmes de boisson a récemment été découvert à moitié nu, hurlant de douleur aux côtés de l’objet de ses désirs, un bonhomme de neige confectionné par des petits.

Votre opinion