Etats-Unis: Ivre, un conducteur blesse 28 personnes

Actualisé

Etats-UnisIvre, un conducteur blesse 28 personnes

Un véhicule a percuté trois voitures avant de dériver vers la foule venue assister à la parade du Mardi Gras à la Nouvelle-Orléans.

1 / 5
Un homme ivre a foncé dans la foule réunie pour le carnaval, à la Nouvelle-Orléans, aux Etats-Unis. Il y a 28 blessés. (Samedi 25 février 2017)

Un homme ivre a foncé dans la foule réunie pour le carnaval, à la Nouvelle-Orléans, aux Etats-Unis. Il y a 28 blessés. (Samedi 25 février 2017)

Keystone
Le pick-up a d'abord percuté trois autres véhicules, dont un camion-benne, avant de dériver vers la foule. (Samedi 25 février 2017)

Le pick-up a d'abord percuté trois autres véhicules, dont un camion-benne, avant de dériver vers la foule. (Samedi 25 février 2017)

Keystone
Le conducteur a été interpellé. (Samedi 25 février 2017)

Le conducteur a été interpellé. (Samedi 25 février 2017)

Keystone

Une voiture, conduite par un homme en «état d'intoxication avancé», a foncé samedi sur une foule de spectateurs assistant à la principale parade du Mardi gras à La Nouvelle-Orléans. Au moins 28 personnes ont été blessées, dont 21 ont dû être hospitalisées.

Le pick-up a d'abord percuté trois autres véhicules, dont un camion-benne, avant de dériver vers la foule réunie pour le défilé «Krewe of Endymion».

Air échevelé

La police a immédiatement arrêté le conducteur. Selon un témoin, interrogé par la chaîne de télévision WVEU-TV, il avait l'air échevelé et le regard vitreux, vraisemblablement sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants.

Lors d'une conférence de presse, le chef de la police de cette ville du sud des Etats-Unis a déclaré penser que le conducteur arrêté était en «état d'intoxication avancé».

De 3 ans à la quarantaine

Lors d'une conférence de presse, le chef de la police de cette ville du sud des Etats-Unis a déclaré penser que le conducteur arrêté était en «état d'intoxication avancé». Les victimes sont âgées de 3-4 ans à la quarantaine, a-t-il ajouté.

«Il est très difficile de protéger les gens de quelqu'un qui est très saoul et qui percute une foule», a déclaré le maire de la ville, Mitch Landrieu. Il a affirmé que des barrières avaient été mises en place.

(ats)

Ton opinion