Actualisé 11.11.2019 à 17:17

Ivre, un Valaisan cause deux accidents puis simule un vol

Route

Un trentenaire qui a accumulé les délits peut s’estimer heureux de s’en sortir avec du sursis.

par
lematin.ch
Non content de faire n’importe quoi sur la route, le trentenaire avait aussi tenté de gruger les policiers valaisans.

Non content de faire n’importe quoi sur la route, le trentenaire avait aussi tenté de gruger les policiers valaisans.

Keystone

La justice valaisanne s’est retrouvée face à un trentenaire qui a fait particulièrement fort, révèle «Le Nouvelliste». On peut le dire: sa virée alcoolisée qui s’est déroulée en décembre dernier est sidérante. Jugez plutôt.

Après une soirée à Martigny, ivre, il décide de prendre le volant pour rentrer chez lui. À peine parti, il perd la maîtrise de son 4X4 et effectue deux têtes à queue près d’un giratoire.

Pas refroidi, il continue. Mais ne va pas bien loin, note le quotidien valaisan. «Il sort de la route dans une courbe à gauche, dévale un talus et s’immobilise contre des arbres.»

Nouvelle sortie de route

Il abandonne son véhicule accidenté et monte en stop jusqu’à Orsières. Serait-il redevenu un peu raisonnable? Pas du tout. Arrivé sur place, il vole un 4X4 pour continuer sa route! «Et ce qui devait arriver arriva. Nouvelle courbe à gauche et nouvelle sortie de route contre un rocher», écrit «Le Nouvelliste».

Non content de faire n’importe quoi, ce trentenaire a encore tenté de gruger la police. Le lendemain – ne sachant peut-être plus où il avait «planté» sa voiture – il est allé déclarer qu’elle avait été volée… Mais les policiers n’ont pas été dupes.

Cet olibrius a été condamné pour violations graves des règles de la circulation, vol, induction de la justice en erreur ou violation des obligations en cas d’accident. Il a écopé de 120 jours-amendes avec sursis et doit s’acquitter de 2000 francs d’amende et de frais de justice.

R.M.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!