Actualisé 26.01.2016 à 09:19

Institut Marini (FR)«J'ai enfin été entendu»

Le détail des abus sexuels à l’ex-pensionnat catholique est divulgué ce matin. Jean-Louis Claude est l’enfant placé et violé qui a tout déclenché.

par
Evelyne Emeri
Jean-Louis Claude, 74 ans, a été violé de longues années par les curés et les surveillants de l’Institut Marini (FR), fermé en 1979.

Jean-Louis Claude, 74 ans, a été violé de longues années par les curés et les surveillants de l’Institut Marini (FR), fermé en 1979.

Christian Bonzon/Le Matin

Le petit Claudy aura mis 60 ans pour que l’Eglise catholique reconnaisse ses souffrances. Des souffrances, sans résilience, quoi qu’on entreprenne. Humilié. Battu. Violé. Par des prêtres, par des surveillants, par des laïcs, à l’Institut Marini, dans la Broye fribourgeoise. Il n’a pas 10 ans et ça durera presque six ans. Son cas, et celui de milliers d’autres enfants placés et abusés au milieu du siècle passé, a été pris en considération une première fois en 2013. La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga demande pardon à toutes ces petites victimes sacrifiées sur l’autel de la dissimulation, de la bienséance et de faux-semblants.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!