23.03.2012 à 07:14

Drame«J'ai foncé vers le bord du couloir»

Rapatrié hier à Genève, Olivier Dériaz a survécu à l’avalanche en Norvège qui a tué quatre Suisses et un Français. Témoignage.

par
Grégoire Praz
Keystone

Olivier Dériaz, Genevois de 58?ans résidant en Valais et directeur d’un institut de recherche en réadaptation à Sion, est le seul rescapé du groupe emporté par une avalanche lundi en Norvège. Après quatre jours à l’hôpital, où il a été soigné au dos et au visage, Olivier Dériaz s’est confié au «Matin» depuis la Norvège, avant de prendre un avion privé pour la Suisse hier après-midi.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!