Publié

Interview«J'ai refusé de tuer, dans la tranchée, en Bosnie»

Avant de venir lundi, sur la scène du Grand Théâtre de Genève, aux côtés de Me Marc Bonnant, Bernard-Henri Lévy nous parle de lui.

par
Propos recueillis par Didier Dana
«Je souffre de n’avoir peut-être plus assez de temps pour écrire tous les livres que j’ai en projet.»

«Je souffre de n’avoir peut-être plus assez de temps pour écrire tous les livres que j’ai en projet.»

SIPA

Essayiste, romancier, philosophie, réalisateur, dramaturge, Bernard-Henri Lévy, 65 ans, répond comme on dicte une lettre. Imprimant un rythme singulier et précis à sa pensée, il s’est prêté au jeu de nos questions. Lundi, il est l'accusateur, sur la scène du Grand Théâtre de Genève sur le thème: «La responsabilité de Richard Wagner dans l’idéologie de Hitler». A la défense, on retrouve Me Marc Bonnant et le comédien Alain Carré qui incarne le compositeur.

Votre opinion