Glaçant: «J'ai tué pour savoir ce que ça fait d'ôter la vie»
Publié

Glaçant«J'ai tué pour savoir ce que ça fait d'ôter la vie»

Un jeune homme s'est accusé du meurtre d'une auto-stoppeuse jeudi dernier à Montélimar (F). Le corps de la victime a été retrouvé le soir-même.

par
J.Z.
Photo d'illustration

Photo d'illustration

iStock

Jeudi dernier, un homme de 23 ans s'est présenté au commissariat de Montélimar (F) pour s'accuser d'un crime.

Dans une glaçante confession rapportée par le Journal du dimanche, il a avoué avoir froidement tué une jeune femme qu'il avait prise en stop deux jours plus tôt.

Ils auraient en tout passé près de cinq heures ensemble, au bout desquelles le jeune homme s'est emparé d'une dague de chasse qu'il conservait dans la portière de son véhicule. «Elle m'a dit qu'elle ne voulait pas mourir», a-t-il raconté aux policiers. «Je lui ai dit que c'était juste pour ma découverte personnelle. Je l'ai frappée plusieurs fois, à la carotide, à la tête puis une au cœur. Quand j'ai pensé qu'elle était morte, je suis reparti.»

Selon le rapport d'autopsie, relayé par Le Dauphiné Libéré, la victime présentait une quinzaine de traces de coups de couteau.

Pour justifier son effroyable acte, l'individu a calmement expliqué avoir tué «pour l'expérience, pour savoir ce que ça fait d'ôter la vie.» Et d'indiquer s'être rendu à la police par déception. «En fait, ça ne m'a pas fait plaisir, j'ai trouvé ça très neutre. Alors, cela ne valait pas le coup de recommencer. Mais comme c'était fait et qu'elle allait être découverte, j'ai préféré prendre les devants.»

Suite à ses aveux, le corps de la victime a été retrouvé le soir-même. Le jeune homme a été mis en examen pour «homicide volontaire avec préméditation» et encourt la prison à perpétuité.

Votre opinion