France – J.-J. Bourdin accusé de tentative d’agression sexuelle: sa femme réagit
Publié

FranceJ.-J. Bourdin accusé de tentative d’agression sexuelle: sa femme réagit

En pleine promotion de son livre, Anne Nivat a été tout de suite interrogée sur l’affaire concernant son mari.

par
Lematin.ch
Anne Nivat au micro de France Inter ce lundi 17 janvier.

Anne Nivat au micro de France Inter ce lundi 17 janvier.

Capture d’écran YouTube

Samedi 15 janvier, «Le Parisien» a relayé le témoignage d’une journaliste accusant Jean-Jacques Bourdin de «tentative d’agression sexuelle». Les faits auraient eu lieu à Calvi. Suite aux accusations, une plainte a été déposée et une enquête interne a été ouverte au sein de BFMTV et RMC.

«On a beaucoup parlé de tout ça»

Ce lundi 17 janvier, Anne Nivat, la femme de Jean-Jacques Bourdin, a été interrogée à ce sujet au micro de France Inter. Dès les premières minutes de l’interview, la journaliste Sonia Devillers lui a demandé: «Comment vous réagissez?» Anne Nivat a alors lancé: «Ben… Comment voulez-vous que je réagisse?» Elle a ensuite ajouté: «Jean-Jacques et moi, on a beaucoup parlé de tout ça. Ce sont des discussions qui relèvent de l’intime donc je ne révélerais pas leur teneur à qui que ce soit publiquement pour alimenter le buzz médiatique.»

La femme a ensuite tenu à préciser: «C’est une pure coïncidence que la promotion de mon livre, c’est-à-dire un moment où moi-même, je me retrouve dans les médias, coïncide avec ce qu’il s’est passé ce week-end.» Peu importe l’actualité autour de son mari, Anne Nivat continuera de faire la promotion de son livre.

Un rappel des faits

La journaliste en question est aujourd’hui âgée de 33 ans et a travaillé «pendant plusieurs années» avec Jean-Jacques Bourdin à la matinale de BFMTV-RMC. Elle a affirmé que celui-ci «l’a saisie par le cou et tenté de l’embrasser à plusieurs reprises» dans une piscine d’un hôtel de Calvi en 2013, lors d’un déplacement professionnel, selon le récit du quotidien confirmé par Me Laure Heinich, avocate de la plaignante. Ces faits sont possiblement prescrits.

Votre opinion