Publié

CinémaJames Brown refait son show à l'écran

Tate Taylor consacre un biopic au chanteur funk. Et dans le rôle-clé, Chadwick Boseman fait parler la poudre.

par
Jean-Philippe Bernard
Tate Taylor (à droite) dirige Chadwick Boseman, impeccable James Brown dans un récit couvrant près de trente ans de carrière.

Tate Taylor (à droite) dirige Chadwick Boseman, impeccable James Brown dans un récit couvrant près de trente ans de carrière.

DR

«Honnêtement, le genre biopic est une horreur! Enfin, j’exagère un peu mais raconter de façon linéaire la vie d’une personnalité publique, ce n’est pas ce qu’il y a de plus excitant pour un cinéaste. Pour tout dire, je n’aurais jamais pensé en réaliser un!» Occupé à avaler du bacon grillé dans un salon feutré d’un palace zurichois, Tate Taylor rugit de plaisir en confiant cette anecdote. «Je suis un gars du Sud. Je suis né à Jackson, Mississippi. Là-bas, on dit toujours ce qu’on pense, ça permet de gagner du temps», se justifie-il avant de revenir à l’affaire du jour: «Get on Up», soit un biopic remuant de près de 140 minutes consacré à James Brown, l’artiste funk surnommé aussi au gré des saisons «Mr. Dynamite», le «Parrain de la soul» ou le «bosseur le plus coriace du show-business».

Votre opinion