Publié

InterviewJamie Foxx: «Mes parents ne voulaient pas me voir»

L’acteur à l’affiche d’«Annie» a été élevé par sa grand-mère. Il nous parle de son abandon.

par
Henry Arnaud

Actuellement à l’affiche de la comédie musicale «Annie», Jamie Foxx est connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche. A 48 ans, il a fait la paix avec les démons de sa jeunesse pour retrouver ses parents naturels et donner une famille à ses deux filles, Corinne, 20 ans, et Annalise, 5 ans.

Vous êtes à l’affiche du film «Annie», la vie d’une jeune orpheline, et vous avez révélé que vous avez été abandonné bébé par vos parents.

J’avais 7 mois lorsque mes parents m’ont laissé dans les bras de ma grand-mère maternelle, Estelle. Il m’a fallu des années pour admettre la vérité: mes vrais parents ne voulaient pas me voir. Je n’ai pas souffert de cette situation dans l’enfance, mais en entrant dans la quarantaine, j’ai fait une analyse. J’étais papa et j’ai éprouvé le besoin de trouver la réponse à certaines questions.

En avez-vous voulu à vos parents de vous avoir abandonné?

Oui, mais c’était plus de l’incompréhension que de la haine, car j’avais tout l’amour nécessaire de mes grands-parents. La seule question qui me soit venue à l’esprit est: «Pourquoi?» Surtout lorsque j’ai appris que, même s’ils s’étaient séparés, ils vivaient dans la même région que moi.

Comment se sont passées les retrouvailles?

Après la mort de ma grand-mère, j’ai commencé à discuter avec ma mère, Louise, plus régulièrement. Je lui ai proposé de venir s’installer chez moi, ce qu’elle a accepté. L’avoir à mes côtés dans ma propriété m’a permis d’apprendre à nous connaître. Nous avons des attitudes, des mimiques similaires, même si je n’ai pas grandi avec elle.

La situation est plus difficile avec votre père biologique, exact?

C’est vrai que c’est plus compliqué. Je n’ai pas fermé la porte, mais les premières tentatives n’ont pas été fructueuses. C’est encore quelque chose de difficile à exprimer pour moi.

Est-ce pour oublier vos parents biologiques que vous avez abandonné votre vrai nom, Eric Bishop, pour le pseudo de Jamie Foxx?

Même pas. Je l’ai fait en démarrant dans les cafés-théâtres de Los Angeles. J’avais remarqué qu’il y avait 40 gars pour seulement 2 ou 3 filles. On devait s’inscrire sur une liste d’attente pour monter sur scène et le propriétaire favorisait les filles, comme elles étaient peu nombreuses. J’ai choisi Jamie Foxx qui pourrait être celui d’une fille. J’ai ainsi décroché ma première opportunité de faire de l’impro et cela a marché.

Pourquoi avoir voulu, à la quarantaine, retrouver vos parents naturels?

Je suis papa de 2 filles et j’ai enfin trouvé un équilibre dans ma vie. Je me suis dit qu’il était temps de faire la paix avec les démons de ma jeunesse. Corinne, ma fille, y est pour beaucoup. J’espère être un bon père. Mais elle m’a aussi beaucoup apporté en réconfort intérieur.

Qu’est-ce que votre fille aînée a changé?

Elle m’a appris que sa génération n’a plus peur des différences. Blanc, Noir, Jaune, hétéro, gay, bisexuel, les jeunes ne cherchent plus à coller une étiquette sur le dos de chaque personne. Corinne a des copains de toutes origines sociales, raciales et ils se moquent de savoir quelles sont leurs préférences sexuelles. Je n’avais jamais connu ça à mon époque. Dans ma jeunesse, au Texas, la ségrégation était partout. Adolescent, lorsque je travaillais comme DJ pour gagner un peu de sous, j’étais souvent le seul Noir au milieu de Blancs. C’est en arrivant en Californie que j’ai vu pour la première fois des gens de couleur vivre sans se soucier des autres.

Vous étiez sur la scène des American Music Awards il y a quelques mois avec votre fille de 5 ans, Annalise. Ne craigniez-vous pas d’attirer l’attention sur vos enfants?

Annalise voulait absolument rencontrer plusieurs de ses chanteurs favoris. L’emmener avec moi à cette soirée était idéal pour lui présenter Beyoncé, les One Direction ou Katy Perry. Je suis très protecteur en ce qui concerne ma famille. Je refuse toujours de parler de la mère de mes enfants. Mon objectif était de trouver une femme qui ne recherche pas la célébrité.

Pourquoi?

J’ai suffisamment fait de conneries dans mes jeunes années. Le succès vous monte à la tête, comme l’argent. Je veux, pour mes filles, une vie stable loin des caméras. Si Corinne ou Annalise décident de se lancer dans le cinéma ou le showbiz, cela doit être une décision mûrement réfléchie de leur part. Pas simplement un coup de tête parce que leur papa est célèbre à Hollywood.

«Annie» est l’adaptation d’une comédie musicale de Broadway des années 1970 et 80. Mais, c’est la première fois qu’Annie est une jeune fille de couleur. Pourquoi?

Will Smith et Jay-Z sont à l’origine de ce remake. Lors des premières discussions avec les studios Sony pour choisir les comédiens, il n’a jamais été question de couleur de peau mais de qui serait idéal dans chaque rôle. Corinne, ma fille aînée, a eu la plus belle réflexion à ce sujet: «Ce sont des vieux qui s’offusquent qu’une orpheline rousse à Broadway devienne une jeune Black au cinéma. Mais pour un gamin de 12 ans, Barack Obama n’est pas le premier président noir de l’histoire des Etats-Unis, il est juste le président.»

Les derniers mois ont été chargés en tensions raciales aux Etats-Unis avec de jeunes noirs tués par la police.

Il est temps de panser nos plaies et d’ouvrir le dialogue. Même moi, il m’arrive d’avoir peur de certains flics blancs, alors imaginez un jeune Black d’un quartier défavorisé. Mais il faut aussi se poser la question inverse: «Pourquoi est-ce que la police se méfie de jeunes de couleur? Comment instaurer la confiance et le respect mutuel?» Je me suis fait arrêter à Los Angeles dans ma Rolls-Royce décapotable par un flic simplement parce que ma musique était trop forte. Si j’avais mal répondu au policier ou si je m’étais offusqué de son attitude, il m’aurait certainement envoyé au poste. J’ai connu la prison plus jeune et j’ai appris que cela ne sert à rien de répondre à un agent. Mais a-t-il pour autant le droit de traiter un individu de la sorte? Aurait-il agi de la même manière avec un Blanc au volant d’une voiture de luxe? Ce n’est pas à moi d’y répondre.

Votre opinion