18.10.2018 à 17:55

Cinéma«Janet et Neil Armstrong étaient vraiment complémentaires»

Claire Foy et Ryan Gosling incarnent le couple star de «First Man», à voir dès ce mercredi sur les écrans romands. Interview.

von
Henry Arnaud
Cap Canaveral

Il y a une vraie complicité entre les deux acteurs.

Ryan Gosling et Claire Foy ont reçu «Le Matin» à Cap Canaveral devant le site de lancement des missions Appolo du centre de la NASA en Floride. L'acteur de «La La Land» joue Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune, dans «First Man» de Damien Chazelle, qui sort au cinéma en Suisse Romande ce mercredi. L'actrice de la série «The Crown» sur Netflix incarne son épouse, Janet, qui a soutenu Neil durant toute sa préparation et ses années à la NASA.

«J'ai rencontré Ryan dès le début du processus donc c'était un peu tôt pour dire quoi que ce soit, explique Claire Foy au sujet des auditions pour le rôle. Peut-être que c'était nécessaire. Mais j'étais emballée à l'idée de travailler avec lui.»

«C'était une chance d'avoir Claire, ajoute Ryan. Et si vous demandez aux frères Armstrong... Vous verrez que c'était vraiment la seule personne qui pouvait interpréter le rôle de leur mère, Janet, l'épouse de Neil Armstrong.»

«Un partenaire très dévoué et égalitaire»

Pour les deux acteurs, le couple Armstrong est tout aussi méritant dans leurs vies privées que lors de la mission sur la Lune. «Ce qui était unique chez Janet et Neil Armstrong, c'est qu'ils étaient vraiment complémentaires, dit Claire. Elle était très intéressée par ce qu'il faisait. Et il pouvait partager avec elle ses expériences. C'est une femme très intelligente. Ils partageaient d'ailleurs un intérêt commun, l'aviation. Et je pense que Neil, malgré son manque de communication, était pour son temps un partenaire très dévoué et égalitaire. Je pense que c'était quelque chose de très rare à l'époque.»

«Je suis très admiratif d'eux et de leur relation, confesse Ryan Gosling. Ce qui ne veut bien sûr pas dire que leur relation était parfaite ou sans problèmes. Mais j'admire la difficulté que j'ai eue a découvrir des éléments de leur vie personnelle. C'était certainement le couple le plus médiatisé du monde à l'époque et ils ont toujours réussi à garder le focus sur la mission. Quand j'ai appris les pertes qu'ils ont connues et les deuils qu'ils ont subis, les tragédies et les sacrifices, et qu'ils étaient capables de surmonter tout cela tout en portant la pression immense que représentait cette mission. C'est vraiment incroyable.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!