Ski alpin: Jansrud domine le premier entraînement

Publié

Ski alpinJansrud domine le premier entraînement

Kjetil Jansrud a signé le meilleur temps du premier entraînement en vue de la descente de Coupe du monde de Jeongseon, en Corée du Sud.

Kjetil Jansrud est habitué à briller aux entraînements cet hiver.

Kjetil Jansrud est habitué à briller aux entraînements cet hiver.

Sur la piste des JO 2018, le Norvégien a devancé de 13 centièmes l'Autrichien Romed Baumann.

Sur un nouveau tracé dessiné par Bernhard Russi que les coureurs avaient découvert la veille lors d'une session de ski libre, il a fallu 1'42''65 à Kjetil Jansrud pour franchir la ligne d'arrivée. Derrière lui, les écarts ont été très serrés avec neuf skieurs en une seconde. De quoi augurer une descente indécise samedi sur la piste sud-coréenne, qui accueillera encore un super-G dimanche.

Si Jansrud est habitué à briller aux entraînements cet hiver - sans toutefois toujours confirmer en course -, les Suisses ne sont jamais tout devant lors des premières séances chronométrées. Cela n'a pas dérogé à la règle jeudi, avec Carlo Janka comme meilleur représentant helvétique au 16e rang, à 1''30 de Jansrud.

Plus loin, Ralph Weber pointe à la 20e place (à 1''62) et Marc Gisin à la 29e (à 2''12). Quant à Beat Feuz, qui reste sur deux 2es places en descente à Kitzbühel et Garmisch, il s'est montré une nouvelle fois très prudent à l'entraînement, se contentant du 35e rang à 2''28 du meilleur temps.

L'ombre de Svindal

L'ombre d'Aksel Lund Svindal planera sur Jeongseon. La donne a été chamboulée dans les disciplines de vitesse depuis la blessure du Norvégien, forfait pour le reste de la saison. Du coup, ils sont une bonne dizaine à pouvoir lorgner les globes en descente et en super-G avant les courses sud-coréennes. Sixième du classement de descente et troisième de celui de super-G, le vainqueur de l'entraînement de jeudi Kjetil Jansrud en fait partie. Tout comme deux Suisses, Carlo Janka et Beat Feuz.

En descente par exemple, Svindal mène encore avec 436 points, contre 315 à son dauphin Peter Fill à quatre courses du terme de la saison. Derrière, ils sont neuf à moins de 150 unités de l'Italien, dont Janka (7e, 216 points) et Feuz (11e, 164).

Pour Feuz, c'est un miracle de se retrouver si bien placé. Victime en août d'une déchirure du tendon d'Achille, le Bernois n'est revenu à la compétition qu'à la mi-janvier, alignant ensuite les performances bluffantes, dont deux 2es places à Kitzbühel et Garmisch. Le skieur de l'Emmental sera donc particulièrement observé à Jeongseon, et d'autant plus qu'il avait gagné le dernier test pré-olympique en date, il y a quatre ans à Sotchi.

Jeongseon (KOR). Coupe du monde messieurs. Vendredi: deuxième et dernier entraînement. Samedi: descente (4h du matin en Suisse). Dimanche: super-G (4h).

(si)

Ton opinion