Ski alpin: Jansrud gagne en super-G, les Suisses hors du top 10

Actualisé

Ski alpinJansrud gagne en super-G, les Suisses hors du top 10

Beat Feuz n'est pas parvenu à enchaîner à Lake Louise. Le Bernois a dû se contenter du 12e rang loin derrière Kjetil Jansrud.

Meilleur Suisse, Beat Feuz a terminé 12e.

Meilleur Suisse, Beat Feuz a terminé 12e.

Keystone

Beat Feuz n'est pas parvenu à enchaîner à Lake Louise. Vainqueur la veille en descente, le Bernois a dû se contenter du 12e rang du super-G dominical, remporté par Kjetil Jansrud.

Le skieur de l'Emmental était moins attendu parmi les ténors en super-G, une discipline qui lui convient moins bien depuis quelques saisons. Sa 12e place constitue néanmoins une déception pour celui qui avait été si brillant samedi sur cette même piste canadienne.

Sans commettre de grosses erreurs, mais moins tranchant que les tout meilleurs, Beat Feuz a accumulé du retard tout au long de son parcours. A sa décharge, il a dû s'élancer avec un dossard élevé (le 19) lors d'une course qui a favorisé les petits numéros, partis avant que la neige et le vent ne viennent un peu fausser la donne.

Les autres Suisses n'ont pas été plus performants que leur leader. Le Grison Thomas Tumler a certes signé un résultat encourageant (13e à un centième de Beat Feuz), mais ses coéquipiers n'ont pas pu tirer leur épingle du jeu avec leurs dossards élevés.

Parti pour sa part au bon moment (dossard 7), Kjetil Jansrud a fêté sa 20e victoire en Coupe du monde. Le Norvégien n'a pas été irréprochable durant sa course, mais sa puissance physique lui a permis de gommer ses quelques imprécisions. Une habitude chez le meilleur super-géantiste des dernières années, champion olympique à Sotchi et double lauréat du globe de la discipline (2015 et 2017).

Ce premier super-G de la saison s'est résumé à un match entre Norvégiens et Autrichiens. Ces derniers sont montés sur le podium avec Max Franz (2e à 0''28) et Hannes Reichelt (3e à 0''32), tandis que les Vikings ont aussi placé Aleksander Aamodt Kilde (4e) et Aksel Lund Svindal (5e) aux avant-postes.

La Coupe du monde masculine se retrouvera la semaine prochaine à Beaver Creek dans le Colorado pour son habituel triptyque: super-G (vendredi), descente (samedi) et géant (dimanche).

Ton opinion