Actualisé 04.12.2019 à 16:42

Jason Momoa à Chris Pratt: «Bordel, c'est quoi cette bouteille?»

Vert

La star d'«Aquaman» a critiqué l'acteur des «Gardiens de la galaxie» pour avoir posé à la salle de sport avec une bouteille d'eau en plastique. Il l'a repris sur Instagram.

par
lematin.ch / Cover Media
Jason Momoa a lancé une campagne visant à réduire l’utilisation de plastique.

Jason Momoa a lancé une campagne visant à réduire l’utilisation de plastique.

Starface / Instagram

Jason Momoa a donné un carton rouge à Chris Pratt pour s'être pris en photo avec une bouteille d'eau en plastique. La star d’«Aquaman», qui a lancé une campagne visant à réduire l’utilisation de plastique à usage unique, a été horrifiée lorsque son ami a publié une photo de lui-même en train de s’entraîner mardi, sur Instagram. Il s'est ainsi senti obligé de commenter: «Mon frère je t'aime mais bordel, c'est quoi cette bouteille d'eau? Pas de plastique à usage unique. Allez!»

Déclaration aux Nations unies

Le militant écolo a récemment demandé aux dirigeants du monde entier d'intensifier leurs efforts en matière de lutte contre le changement climatique lors d'une déclaration aux Nations unies, révélant que la pollution plastique commençait à détruire les océans et à menacer les moyens de subsistance dans le Pacifique Sud.

«En tant que natif d'Hawaii, né d'une mère de l'Iowa, j'ai vu à quel point un lieu peut être inconscient d'un autre, a-t-il déclaré. Les problèmes auxquels une île est confrontée peuvent sembler si éloignés de cet endroit enclavé au milieu de notre pays. Cependant, avec un pied dans deux mondes, j'ai vite compris qu'un problème isolé peut vite devenir un problème pour tous (...)»

«Nous sommes une maladie qui infecte notre planète»

Il a poursuivi: «Nous, les nations insulaires et toutes les communautés côtières, sommes les lignes de front de cette crise environnementale. Les océans sont en état d'urgence, des écosystèmes marins entiers disparaissent avec le réchauffement des mers et à mesure que les déchets du monde se déversent dans nos eaux, nous sommes confrontés à la crise dévastatrice de la pollution plastique. Nous sommes une maladie qui infecte notre planète.»

Jason Momoa a appelé les dirigeants à respecter l'accord de Paris et à exiger une unité mondiale pour une crise mondiale». Son propre président, Donald Trump, s'est retiré de l'accord de Paris en 2017.

Quelques heures après sa remarque à Chris Pratt, Jason Momoa s'est dit désolé si son commentaire avait été mal pris. Posant avec ses enfants et l'acteur sur son compte Instagram, il a écrit qu'il était «juste très passionné par cette épidémie de plastique à usage unique».

lematin.ch / Cover Media

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!