Basketball - Jaunin et Nyon crucifient Massagno au buzzer!

Publié

BasketballJaunin et Nyon crucifient Massagno au buzzer!

Le BBC Nyon a fait trébucher l’un des leaders invaincus de SB League, Massagno, samedi au Rocher (78-76).

par
Jérémy Santallo
(Nyon)

Le tir de la gagne de Jérémy Jaunin.

Swiss Basketball

Cette fois, le BBC Nyon n’a pas raté son rendez-vous avec le haut de l’affiche. Laminé par l’un des leaders invaincus de SB League, Fribourg Olympic, il y a deux semaines, la formation de la Côte a fait tomber samedi l’autre équipe qui n’avait pas encore perdu cette saison: Massagno, qui se présentait au Rocher sans les frères Mladjan, tous deux blessés.

Pour défier l’armada de l’entraîneur Robbi Gubitosa, le coach nyonnais Stefan Ivanovic avait minutieusement préparé son plan de bataille et décidé d’envoyer un deuxième homme sur James ou Nikolic dès que l’un des deux joueurs touchait le ballon au poste bas. L’objectif? Limiter leur nombre de points et les passes faciles vers les shooteurs tessinois.

Stefan Ivanovic a choisi son poison et cela a plutôt bien fonctionné en première mi-temps (41-36). Après avoir passé un savon à ses ouailles lors d’un temps mort après cinq minutes de jeu, il a vu son capitaine Van Rooij et son cinq 100% suisse prendre les commandes après l’exclusion définitive de Nikolic, coupable de deux fautes antisportives.

Williams embrase la fin de match

C’est peut-être d’ailleurs le seul «reproche» que l’on pourrait faire aux locaux et à leur coach: comment James, seul intérieur sur le parquet côté Massagno, a-t-il pu jouer les 25 dernières minutes de la rencontre avec ses fautes sans être ciblé? D’autant plus que l’Américain a été l’un des principaux acteurs de la remontée tessinoise, avant le dernier quart-temps (58-52).

Mais Nyon, cette saison, c’est avant tout un collectif impressionnant. Bien qu’absent car blessé à l’épaule pendant dix jours, Beamon a trouvé le moyen de marquer 17 points en 23 minutes. Il faut aussi écrire que Hayman et Warden ont été excellents en sortie de banc. Et que dire de Van Rooij, injouable à l’exercice du tir à mi-distance, et auteur de seize points!

Tout le monde pensait la rencontre pliée pour les Nyonnais, eux qui menaient encore 74-64 alors qu’il restait trois minutes à disputer avant la sirène finale. Mais à la sortie du temps-mort de son coach Gubitosa, Williams a pris feu et marqué neuf points d’affilée avant de voir son coéquipier Taylor égaliser à 76-76 grâce à un tir primé derrière l’arc

Il restait alors une possession et une poignée de secondes à jouer. Et c’est Jaunin, en filou vers le panier, qui est venu crucifier Massagno au buzzer et a fait exploser la salle!

Fribourg et Genève ont eu chaud

Il n’y a pas qu’au Rocher où la Swiss Basketball League a offert des rencontres serrées ce samedi. Avec la défaite de Massagno à Nyon, Fribourg Olympic est désormais la seule équipe encore invaincue cette saison. Vainqueurs dans la difficulté de Starwings Bâle (69-66), les joueurs de Petar Aleksic emmagasinent une septième victoire en autant de matches et s’envolent en tête.

De leur côté, les Lions de Genève sont allés s’imposer de justesse à Lugano (67-63) et se retrouvent 4es, avec 4 succès pour 3 revers.

Enfin, Union Neuchâtel s’est brillamment déjoué de Swiss Central (84-65). Les Neuchâtelois remontent en 6e position (3 victoires, 4 défaites).

Ton opinion