08.03.2016 à 10:56

Procès«J’avais envie d’aider Marie»

Lors de la reprise de son interrogatoire, Claude D. a déclaré que le mobile de son crime serait en lien avec des connaissances de la victime, «une bande de Blacks».

par
Benjamin Pillard

«Je n’ai jamais dit qu’elle m’était indifférente...» L’interrogatoire de Claude D., l’assassin de Marie, a repris ce matin à Renens (VD). «Nous avons tissé un lien qui n’était certes pas de l’ordre de l’histoire d’amour. Mais j’avais envie de l’aider…»

Le trentenaire fribourgeois, toujours aussi éloquent, est devenu carrément insolent dans ses réponses au procureur général Eric Cottier. «Vous avez fait une erreur, je vous le pardonne. Ce n’est pas la seule que je relèverai, il y en a tellement dans votre acte d’accusation que j’aurais noirci chaque page du document…»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!