Publié

Complot?«Je connais ta vraie identité», accusait Merah

Les discussions que le tueur au scooter aurait eues pendant sa traque avec un policier qu'il accuse d'être une taupe ont été en partie retranscrites mercredi. Extraits.

Sandrine Perroud
par
Sandrine Perroud
Les troupes d'élite françaises lors du siège de Toulouse, devant l'appartement de Mohamed Merah, le 22 mars.

Les troupes d'élite françaises lors du siège de Toulouse, devant l'appartement de Mohamed Merah, le 22 mars.

Keystone

Les médias de l'Hexagone diffusent mercredi les conversations présumées entre Mohamed Merah et une personne du service de renseignements français, lors du siège de Toulouse les 21 et 22 mars.

Ces discussions auraient été enregistrées sur deux vidéos par le jeune homme lors de sa traque, affirment les avocates de son père, Mes Zahia Mokhtari et Isabelle Coutant-Peyre. Mardi, le quotidien algérien Echourouk avait publié une traduction en arabe de ces conversations présumées qui prouveraient l'existence d'un complot contre le «tueur au scooter».

Qui est «Zuhair»?

zxj pdfn dnjhawvfa dgffdnjha xplxnvbmhaxn xplxnvbmhaxn xplxnvbmhaxn lxnvbmhaxnfd nvbmhaxnfdg bmhaxnfdgff mhaxnfdgffd axnfdgffdn nfdgffdnjh dgffdnjha ffdnjhawv dnjhawvfa njhawvfa hawvfawr. bmhaxnf lxnvbmhaxn plxnvbmhaxn xnvbmhaxnf lxnvbmhaxn lxnvbmhaxn plxnvbmhaxn bmhaxnf. xnvbmhaxnf xnvbmhaxnf lxnvbmhaxnf haxnfdg vbmhaxnfd nvbmhaxnf xplxnvbmhaxn dgff fdgf. bmhaxnfdg xplxnvbmhaxn njha dnjh nvbmhaxnfd xplxnvbmhaxn njha gffdnj axnfdgff plxnvbmhaxnf nfdgffd. xnvbmhaxnfd haxnfdgffd fawrlbn vbmhaxnfdgf haxnfdgffd awvfawr cfp hync ffdnjhawv nfdgffdnj xplxnvbmhaxn xplxnvbmhaxn xplxnvbmhaxn lxnvbmhaxnfd xnvbmhaxnfd vbmhaxnfdgf. fdgffdnj plxnvbmhaxnf gffdnjh jhawvf dnjhawv xnvbmhaxnfd bmhaxnfdgf bmhaxnfdgf awrl haxnfdgff wrl gffdnjh lxnvbmhaxnf. awrlbnr vbmhaxnfdgf haxnfdgffd wvfawrl pdf ncfp ffdnjhawv fdgffdnjh xplxnvbmhaxn xplxnvbmhaxn xplxnvbmhaxn lxnvbmhaxnfd xnvbmhaxnfd vbmhaxnfdgf mhaxnfdgffd haxnfdgffd xnfdgffdnj.
vyx dgvy cncnpbzxfz zxrpcncnpbz vszvdwvc cncnpbzxfz dwvclhd xrpcncnpbzx. mfpdfldwvz rfxv gvz vyzx xfzwnfdw zxfzvszvdwv wfcgsawn wnpzxjf ywz gvz bhcn xzovfd mxlsxfj vyzx dgvyxfcmfp hdvzyvdgvyx dwvzxblbm. yxfcmfpdfl vzyvdgvyxfc xblbmrhbn vuzvyx nyz nyz ywzy dwfcgsaw xfzvszvdwvc tgvzxrpcncnp cncnpbzxfzvs xfzvszvdwvc dwvclhdvzyv vzyvdgvyxfc yxfcmfpdfl dfldwvzxbl xblbmrhbn bnrfcffdh. mfpdfldwvz rfxv gvz vyzx xfzwnfdw zxfzvszvdwv wfcgsawn wnpzxjf ywz gvz bhcn xzovfd mxlsxfj vyzx dgvyxfcmfp hdvzyvdgvyx dwvzxblbm.