Publié

Laetitia Guarino«Je me sens déjà plus femme»

Hier, au siège de L'Oréal à Genève, sur les conseils experts de spécialistes et du coiffeur Valentino, elle a osé changer de tête.

par
Didier Dana
1 / 7
Vers 8h30 Laetitia Guarino arbore des cheveux longs et clairs. Vers 18h,en jupe noire et coupe foncée, elle est transformée.

Vers 8h30 Laetitia Guarino arbore des cheveux longs et clairs. Vers 18h,en jupe noire et coupe foncée, elle est transformée.

Lionel Flusin
Vers 8h30 Laetitia Guarino arbore des cheveux longs et clairs. Vers 18h,en jupe noire et coupe foncée, elle est transformée.

Vers 8h30 Laetitia Guarino arbore des cheveux longs et clairs. Vers 18h,en jupe noire et coupe foncée, elle est transformée.

Lionel Flusin
«Si j'avais voulu faire le buzz, je me serais rasé la tête», Laetitia Guarino, Miss Suisse.

«Si j'avais voulu faire le buzz, je me serais rasé la tête», Laetitia Guarino, Miss Suisse.

Lionel Flusin

Laetitia Guarino, Miss Suisse en titre, a décidé d'affirmer sa personnalité. Du coup, elle a changé de tête. En la découvrant, hier vers 18 h, transformée, Stefano Iodice, son amoureux, n'a eu qu'un seul mot: «Wouah!» C'était au siège de L'Oréal à Genève. Le résultat d'un long travail d'équipe, entrepris dès 8 h 30, dans les vastes locaux de l'académie de coiffure de la marque. «Nous avons cherché à révéler la femme qu'elle est en train de devenir afin de la mettre en valeur. Laetitia va retrouver sa couleur naturelle, plus foncée. La nature est bien faite», explique Nicole Rupp, public relations manager. A ses côtés, veste banche et catogan, chemise à jabot, Valentino, coiffeur et patron de 15 salons, dispense ses conseils à une Laetitia sans maquillage qui paraît plus jeune que ses 22 ans. «En fonçant les cheveux, on va donner un cadre à son visage», dit-il. Laetitia, sagement assise, acquiesce: «J'ai eu tendance à les éclaircir jusqu'à présent.»

Dominique Rinderknecht, Miss Suisse précédente, avait imposé sa coupe courte et sa mèche rabattue en arrière. «Je le fais pour moi avant tout. Si j'avais voulu faire le buzz, je me serais rasé la tête!» rigole-t-elle.

Devant un panel de propositions, Valentino la guide et lui demande quel est son souhait pour cette opération sur mesure. «Tu vas être tellement belle que tu seras réélue!» dit-il, taquin. Psychologue, il ajoute: «Ta coupe va évoluer. Tu devras t'installer dedans, te l'approprier.»

«Ça fait court, mon Dieu!»

Mais, pour donner du volume, il faut couper. Kim entre en scène. Ciseaux en main, elle est maîtrise et précision. Les cheveux commencent à tomber. Un peu au départ, puis 16 bons centimètres. D'un coup. Non loin, Stefano regarde s'affairer une quinzaine de personnes. Les tourtereaux échangent des mots doux. «Ça fait court, mon Dieu!» rigole Laetitia. «Bye-bye!» s'amuse Stefano. Puis il ajoute, rassurant: «Ça va être joli, ne t'inquiète pas…» Miss Suisse implore: «Pas plus court que les épaules!»

Entourée comme une star, elle va finir par se détendre. Place à la couleur: un moka avec pointes caramel. «Tu étais dubitative, mais je vois ton expression changer», remarque Valentino. «C'est vrai. Je me sens déjà plus femme», répond la belle. Mi-avril, son minois va compléter un tableau d'égéries internationales pour une application L'Oréal au service du public. Il suffit d'y aller pour être maquillée comme les ambassadrices de la marque.

Laetitia passe ensuite chez Danielle. La maquilleuse lui dévoile toutes ses astuces pour agrandir le regard, faire ressortir les yeux. Là, on se dit que le grand gagnant du jour, c'est Stefano, qui va repartir avec une autre femme. Pas faux, selon Valentino. La démarche n'est pas anodine selon lui: «Les femmes, comme les hommes, sont habituées et amoureuses de leur propre image. Lorsqu'une fille va chez le coiffeur et qu'elle change, cela peut être tragique et engendrer une bagarre. Une nouvelle couleur ou la pose d'extensions peuvent provoquer un choc dans le couple. Il est important de préparer la personne, et son conjoint, à l'histoire que l'on s'apprête à écrire et à vivre.» Les hommes ne sont pas en reste. «Si un client porte une barbe et veut la raser, sa femme peut réagir de façon très négative», souligne-t-il.

Laetitia rigole à destination de son Stefano: «Enlevez-lui la barbe!» Ce soir, elle pourra enfin lui prouver que, dans ses yeux noisette, il y a du vert. Un sujet de débat dans leur couple. Une chose est sûre. Après son sacre, elle a encore gagné. Cette fois, en beauté et en assurance.

Ton opinion