Drame d'Yverdon: «Je n'arrive pas à croire que mon fils a tué deux personnes»

Publié

Drame d'Yverdon«Je n'arrive pas à croire que mon fils a tué deux personnes»

Drame d'Yverdon Le père du jeune de 25 ans qui a poignardé, jeudi après-midi, ses voisins du dessous témoigne.

par
Fabiano Citroni
Le drame s'est joué jeudi, peu avant 17h30, dans cette rue piétonne d'Yverdon (VD).

Le drame s'est joué jeudi, peu avant 17h30, dans cette rue piétonne d'Yverdon (VD).

Jean-Guy Python

Nous sommes samedi soir, le quinquagénaire est assis dans sa cuisine. Sous le choc. La veille, dans la matinée, il a appris que son fils était en détention provisoire pour avoir tué deux personnes de son immeuble, jeudi après-midi, à Yverdon. Selon le procureur en charge de l'enquête, le jeune homme a invoqué «des problèmes de voisinage» pour justifier son geste. «Quelques heures avant le drame, tout allait bien. En fin de journée, vers 17h10, mon fils aîné l'a déposé à la gare d'Yverdon. Il habite à cinq minutes à pied. Vers, 17h15, il devait être chez lui», se souvient le père du meurtrier présumé. Aujourd'hui, il veut comprendre.

L'heure du recueillement

Ce besoin, on le retrouve chez les proches des deux défunts. Hier, à tour de rôle, ils sont venus se recueillir devant le 13, rue du Lac. Ils allument des bougies, déposent des fleurs, restent là, en silence. Pour eux, l'heure est d'abord au recueillement.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion