Réaction: «Je ne crois pas qu'il ait voulu devenir président»

Publié

Réaction«Je ne crois pas qu'il ait voulu devenir président»

Le réalisateur Michael Moore avait prédit la victoire du républicain l'été dernier. Aujourd'hui, il donne ouvertement son avis.

par
K. A.

Ce mardi 8 novembre, Donald Trump est devenu le 45e président des États-Unis. Interrogé sur la victoire du républicain, le réalisateur Michael Moore a ouvertement donné son avis. «Je ne pense pas qu'il se soit lancé dans la campagne pour devenir président. Je ne crois pas qu'il ait voulu devenir président. L'idéologie en laquelle il croit, c'est Donald J. Trump», a-t-il commenté lors d'un événement qui faisait la promotion du nouveau documentaire de Kirsten Johnson «Cameraperson».

Et d'ajouter pour rassurer le public: «Elle a eu plus de voix que lui. Le peuple américain ne voulait pas de lui. Elle a eu la majorité. Donc si vous voulez vous consoler et vous concentrer sur le positif, sur quelque chose qui peut vous donner de l'espoir, rappelez-vous qu'elle a terminé avec 250'000 voix de plus que lui.»

Sa «to-do list»

Par ailleurs, il a précisé dans une «to-do list», postée sur Facebook hier matin, que «s'il a été élu président, c'est uniquement à cause du système électoral datant du XVIIIe siècle, dingue et archaïque. Nous vivons dans un pays où la majorité est d'accord avec nos positions "libérales". Nous manquons juste d'un leadership pour le concrétiser.»

Il a aussi proposé de «prendre le contrôle du Parti démocrate et de le rendre au peuple». Tout comme de liquider «les commentateurs, prédicteurs, sondeurs et autres journalistes qui n'ont fait que répéter leur récit en refusant de comprendre ce qu'il se passait vraiment».

«Arrêtez de dire que vous êtes sous le choc ou abasourdi. En réalité, vous étiez dans une bulle et ne faisiez pas attention à vos concitoyens et à leur désespoir. Des années de négligence de la part des deux partis ne fait qu'augmenter la colère et la nécessité de se venger du système. Puis arrive une star de la télévision qui a plu. Son plan était de détruire les deux partis et de leur dire «Vous êtes renvoyés!». La victoire de Trump n'est pas une surprise. Il n'a jamais été une blague. Le traiter en tant que telle l'a rendu encore plus fort.»

Mais pour Michael Moore, le triomphe de Trump n'est pas du tout étonnant. Au contraire, il l'avait déjà prédit cet été, dans une tribune dans le Huffington Post où il expliquait pourquoi le républicain, «ce triste, ignorant et dangereux clown à mi-temps et sociopathe à temps-plein» allait devenir président.

Ton opinion