Publié

Ski de fond«Je ne suis pas quelqu'un qui chute souvent»

Dario Cologna était évidemment très déçu après avoir chuté puis cassé son ski lors du 50 kilomètres libre.

Keystone

Dario Cologna, 27e du 50 km des JO après avoir cassé un ski avant la dernière montée:

«Je me trouvais en excellente position en tête du peloton. Mais je suis tombé et quelqu'un est passé sur mon ski, qui s'est alors cassé. Cela s'est produit au pire moment. Peu importe quel coureur a cassé mon ski. Cela fait partie des risques et il faut l'accepter.

Je suis d'autant plus déçu que j'avais fait tout juste jusque-là. Je me sentais en grande forme et j'étais prêt à attaquer cette montée finale, comme je l'avais fait lors de ma victoire sur skiathlon. Si je n'avais pas chuté, il n'y aurait sans doute eu que deux Russes sur le podium (réd: les Russes ont réussi le triplé).

Il y a quatre ans aux Jeux de Vancouver, j'étais déjà tombé en toute fin du 50 km. Je ne suis pourtant pas quelqu'un qui chute souvent. Et ce n'est pas non plus un problème de concentration. Une chute est très vite arrivée, et il a malheureusement fallu que cela se produise deux fois aux Jeux.

C'est une grosse déception, mais je ne vais pas pleurer pour autant. J'ai vécu des Jeux sensationnels. Après ma blessure à la cheville (mi-novembre), j'aurais immédiatement signé pour deux médailles d'or. Reste que comme tout athlète de haut niveau, j'aurais encore aimé en ramener une.

Je vais maintenant me concentrer sur la fin de saison de Coupe du monde. Il reste trois semaines et avec la forme que j'ai actuellement, j'espère monter sur de nouveaux podiums.»

(SI)

Votre opinion