Publié

Manque de... peau!«Je suis un Télécran vivant!»

Atteinte d'une maladie de la peau, une Britannique peut se faire des quasi-scarifications, qui disparaissent en une heure.

par
lematin.ch

Sarah Beal, 43 ans, est une mère de famille britannique comme les autres. Enfin presque. De fait, atteinte d'une maladie assez rare, appelée dermographie, elle a une peau qui marque de manière étonnante.

En gros, il lui suffit de faire un petit dessin sur son épiderme avec un ongle ou un stylet à tablette (sans mine, donc) pour que, visuellement, on ait l'impression qu'elle a été scarifiée... Un drôle de phénomène de boursouflement qui s'efface de lui-même en environ une heure. Et qui fait dire à Sarah, interrogée dans le «Mail», qu'elle se sent comme «un Télécran vivant» (ou «écran magique»). Ce qui ne la gêne pas plus que ça: «Cette maladie est parfois très embêtante car, parfois, le simple fait de mettre un habit m'irrite la peau et la démangeaison est terrible. Mais globalement, c'est très cool... et ça me permet de faire la maligne en soirée!»

Votre opinion