Football: «Je trouve parfois les joueurs français peu courageux»

Actualisé

Football«Je trouve parfois les joueurs français peu courageux»

Les internationaux suisses qui ont fait carrière dans l'Hexagone pensent que les Bleus ont de sérieuses faiblesses. La Nati saura-t-elle les exploiter?

par
Mathieu Aeschmann
Les Bleus de Didier Deschamps, un groupe à la fois puissant et fragile, ballotté entre le peuple et la politique.

Les Bleus de Didier Deschamps, un groupe à la fois puissant et fragile, ballotté entre le peuple et la politique.

/NCY

Nestor Subiat compte dix-sept sélections en équipe de Suisse. Pour avoir longtemps évolué dans le championnat de France, il en connaît la valeur, mais aussi les défauts: «Le foot français est l'un des meilleurs du monde. En Suisse, on n'a pas un talent comme Griezmann ou Pogba. Le joueur type est un bon mélange entre technique et physique, même si on privilégie le second aspect dans la formation. Mieux vaut être grand et costaud. Mais au niveau des lacunes, je trouve parfois les Français peu courageux. Ils ont tendance à faire aux culottes, mais aussi à sous-estimer certains adversaires.»

«Les deux équipes sont proches»

Gilbert Gress va plus loin: «Si je regarde les duels récents, et en faisant abstraction de celui gagné 5-2 par la France au Mondial 2014, les deux équipes sont proches. Je suis impressionné par les efforts de formation réalisés en Suisse et par les résultats vite obtenus. Pour en avoir discuté avec le concepteur Hansruedi Hasler, il s'est renseigné en France pour ne pas commettre leurs erreurs, à savoir couper du monde des jeunes de 15 ans pour les placer dans des usines à footballeurs.»

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion