05.11.2020 à 12:03

France«Je vais te décapiter»: un candidat de «Koh-Lanta» menacé

Un homme de 30 ans a été arrêté mardi suite à des menaces sur Laurent, candidat du jeu de TF1.

von
R.M.
Laurent, candidat de «Koh-Lanta: les 4 Terres» et professeur d’histoire-géographie.

Laurent, candidat de «Koh-Lanta: les 4 Terres» et professeur d’histoire-géographie.

TF1

Candidat de «Koh-Lanta: les 4 Terres» et professeur d’histoire-géographie aux Clayes-sous-Bois, dans les Yvelines, Laurent était dans son bureau lundi vers 19 heures. Il venait de tourner une vidéo pour rendre hommage à Samuel Paty, l’enseignant décapité mi-octobre, lorsqu’il a lui-même reçu des menaces de décapitation, relate «Le Parisien».

Une première salve est venue via Instagram. «Salut grosse m…, tu ne réponds pas, tu sais ce quon fait aux profs?» lit-il alors. Le candidat au chapeau d’Indiana Jones réplique mais la conversation s’arrête.

Laurent tourne alors sa vidéo puis tente de retrouver l’homme qui l’a pris à partie. Il le trouve sur Facebook grâce à son nom et une nouvelle prise de bec a lieu. Finalement, son interlocuteur balance: «Je vais te décapiter, cest un truc de prof dhistoire.» Puis il menace encore sa fille.

Auteur rapidement identifié

«Je nai jamais été menacé dans la vie de tous les jours, ni dans mon collège. Et sur les réseaux sociaux, je nai jamais été menacé de décapitation», témoigne Laurent dans le quotidien français.

Le lendemain des menaces, il a déposé une plainte à Grenoble. Le dossier a été transmis à la direction régionale de la police judiciaire de Versailles, qui a pu rapidement remonter jusqu’à l’auteur des menaces, un ingénieur au chômage français de 30 ans qui vit aux Clayes-sous-Bois.

Des aveux et des regrets

Ici, aucune menace liée à l’islamisme radical, mais un jeune homme manifestement perturbé. Interpellé mardi et placé en garde à vue il est rapidement passé aux aveux. L’homme a expliqué avoir consulté alors qu’il était victime de harcèlement lors d’un précédent emploi et a dit son «besoin de se faire soigner», explique «Le Parisien».

Il a également regretté la violence de ses propos qui viendraient d’une dispute liée au jeu de TF1. Cet ingénieur au chômage reprochait au professeur de mal jouer dans lémission et n’était pas d’accord avec sa stratégie et ses alliances… Lors des échanges Laurent aurait lancé au jeune homme qu’il avait une «mentalité de merde». Dès lors son interlocuteur s’est déchaîné dans ses propos.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
26 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Henri Philippe

05.11.2020 à 13:44

Surtout ne rien dire, se taire et attendre le prochain acte. Et pendant ce temps, en Méditerranée et à Lampedusa....

Missin

05.11.2020 à 13:40

On ne connaît toujours pas les joyeux cadres de la RTS, j’ai manqué quelque chose ?

Henri Philippe

05.11.2020 à 13:32

Surtout ne rien dire, ne rien écrire, continuer à affréter des bateaux en Méditerranée, critiquer ceux qui osent limiter et citer la menace, mais surtout, ne venez pas pleurnicher avec vos bougies lors du prochain acte barbare. Hypocrisie du politiquement correct.