Brie Larson: «Je vis un conte de fées grâce à ce film»

Publié

Brie Larson«Je vis un conte de fées grâce à ce film»

Peu connue du grand public, l'actrice de 26 ans a créé la surprise en remportant l'oscar de la meilleure actrice pour son rôle de mère séquestrée dans «Room». Elle ne réalise pas encore.

par
Henry Arnaud
Hollywood
1 / 37
Tous les vainqueurs se sont retrouvés sur la scène du Dolby Theater à l'issue de la cérémonie. (28 février 2016).

Tous les vainqueurs se sont retrouvés sur la scène du Dolby Theater à l'issue de la cérémonie. (28 février 2016).

Reuters
Les quatre lauréats dans les catégories 'acteurs': Mark Rylance ('Le Pont des Espions'), Brie Larson ('Room'), Leonardo DiCaprio ('The Revenant') et Alicia Vidanker ('The Danish Girl').

Les quatre lauréats dans les catégories 'acteurs': Mark Rylance ('Le Pont des Espions'), Brie Larson ('Room'), Leonardo DiCaprio ('The Revenant') et Alicia Vidanker ('The Danish Girl').

Reuters
Michael Keaton félicite le réalisateur Tom McCarthy lors de la remise de l'Oscar du meilleur film pour 'Spotlight' sur la scène du Dolby Theater.

Michael Keaton félicite le réalisateur Tom McCarthy lors de la remise de l'Oscar du meilleur film pour 'Spotlight' sur la scène du Dolby Theater.

Reuters

Sacrée meilleure actrice pour son incarnation d'une mère séquestrée dans le film «Room», Brie Larson, 26 ans, a accepté de se confier au «Matin»...

Pour la majorité du public, vous étiez inconnue jusqu'à peu. Comment expliquer votre parcours?

J'ai 26 ans et plus de 20 ans dans le showbiz, mais c'est vrai qu'il m'a fallu des années pour gravir les échelons. Je suis certaine que, même en Suisse, beaucoup de vos lecteurs ont du me voir dans des séries TV sans me reconnaître (Rires). Comme toutes les actrices, il me fallait le bon projet, la bonne rencontre. C'est le film «Room» qui a changé ma vie.

Pourquoi dites-vous cela?

J'ai tourné dans des tas de films comme «21 Jump Street», «Don Jon» ou la série «Community», mais on ne m'avait jamais proposé un rôle aussi intense. «Room», c'est l'histoire d'une femme prisonnière entre quatre murs et qui espère s'échapper pour son fils de 5 ans. Un long-métrage poignant qui ne laisse personne indifférent.

Vous avez dit vous identifier à cette mère retenue contre son gré…

J'ai été élevée par une mère célibataire car mes parents ont divorcé quand j'étais bébé. Nous habitions dans un petit appartement sans beaucoup de moyens. J'avais l'impression d'être enfermée dans ce monde et je ne réalisais pas les énormes sacrifices que faisait maman pour essayer de m'offrir une vie meilleure. En tournant «Room», j'ai souvent pensé à elle.

Vous avez battu des stars comme Cate Blanchett et Kate Winslet pour cet Oscar!

Je commence tout juste à réaliser mon parcours des derniers mois et je sais que j'ai encore tout à me prouver car je suis jeune. Mais je sais enfin qui je suis. «Room» m'a forcée à regarder au plus profond de mon âme.

Comment allez-vous fêter votre Oscar?

J'ai peu de temps pour la fête car je tourne en ce moment un remake de «King Kong». En fait, je suis rentrée du Vietnam quelques heures avant la cérémonie. Avec les 15 heures de décalage horaire, j'ai l'impression d'être sur un nuage. Je ne sais ni le jour, ni l'heure mais je suis heureuse. Mes prochaines semaines, je les passerai donc en Asie où j'aurai sûrement le temps entre deux scènes de repenser à ce conte de fées que je vis grâce à «Room». 

Ton opinion