Actualisé

La Chaux-de-FondsJean-Charles Legrix accepte la Sécurité

Le dicastère de la Sécurité, des énergies et du tourisme (DSET) lui a été attribué pour résoudre un conflit qui dure depuis cinq mois.

par
Vincent Donzé
Yvain Genevay

Le dicastère de la Sécurité, des énergies et du tourisme (DSET) lui a été attribué aujourd'hui par le Conseil communal pour résoudre un conflit qui dure depuis cinq mois. Accusé de harcèlement moral, Jean-Charles Legrix aura les pompiers et les agents de sécurité dans son dicastère.

Après une rocade avec le PKR Pierre-André Monnard, qui reprend la voirie, le département attribué à Jean-Charles Legrix comprend le service du domaine public, le service d'incendie et de secours des Montagnes neuchâteloises, la police du feu, l'organisation de protection civile des Montagnes neuchâteloises. Les énergies (Viteos, Groupe e, Vadec, SIVAMO, NeuchEole), le tourisme, les cultes et prevoyance.ne en font également partie. Son suppléant sera le POP Jean-Pierre Veya.

La décision n'a pas été prise à l'unanimité. Jean-Charles Legrix n'a pas voté pour cette variante, mais il l'a acceptée pour ne pas perdre son titre de conseiller communal. "Je déciderai de la suite avec mon avocat", déclare-il. Un recours au Tribunal cantonal n'est pas totalement exclu.

"Je retourne travailler lundi", confirme l'élu UDC de La Chaux-de-Fonds.

Ton opinion