Justice - Jean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal pour «corruption de mineurs»
Publié

JusticeJean-Marc Morandini renvoyé devant le tribunal pour «corruption de mineurs»

La Cour d’appel a validé le renvoi de l’animateur devant le Tribunal correctionnel. Celui-ci a aussitôt annoncé son intention de se pourvoir en cassation pour tenter d’éviter un procès.

par
Lematin.ch
L’animateur de CNews est accusé par deux personnes qui avaient 15 et 16 ans au moment des faits, en 2009 et 2013.

L’animateur de CNews est accusé par deux personnes qui avaient 15 et 16 ans au moment des faits, en 2009 et 2013.

imago images/PanoramiC

La Cour d’appel a validé mardi matin le renvoi devant le Tribunal correctionnel de Jean-Marc Morandini pour «corruption de mineurs», a révélé BFMTV. La défense de l’animateur devant les enquêteurs – «la nudité n’était pas un tabou» – n’a pas convaincu.

L’homme de 56 ans a ensuite indiqué, par la voix de son avocate, son intention de se pourvoir en cassation. «Nous nous réjouissons que la Cour d’appel ait supprimé les circonstances aggravantes retenues contre mon client. Et je rappelle qu’il y avait deux plaignants, et que l’un d’eux a retiré sa plainte», a déclaré Me Corinne Dreyfus-Schmidt dans «Le Parisien».

L’animateur de CNews est accusé par deux hommes qui avaient 15 et 16 ans au moment des faits, en 2009 et en 2013. Jean-Marc Morandini aurait, selon le premier, échangé des messages à caractère sexuel via Twitter. Si le jeune homme s’est désisté de cette procédure depuis en retirant sa plainte, l’animateur devrait toutefois être interrogé sur ces faits lors du procès. Au second, rencontré à l’occasion d’un casting pour un projet de remake de «Ken Park» – un film violent et érotique – Morandini aurait demandé de se déshabiller avant de demander de lui mimer une scène de masturbation.

Votre opinion