01.08.2020 à 07:37

Football

Jean-Pierre Nsame: «Je suis moi-même sur une autre planète»

Après le nouveau titre de champion fêté par Young Boys, le buteur évoque son bonheur intégral. À 27 ans, l’attaquant est loin d’être rassasié.

par
Nicolas Jacquier
Les Jaune et Noir et leur meilleur buteur peuvent jubiler. 
Les Jaune et Noir et leur meilleur buteur peuvent jubiler. 

Young Boys «Meister», Jean-Pierre Nsame peut enfin partager son immense bonheur.

Keystone

Gros cigares, tee-shirt de champion, champagne, bières, bizutage en direct et démonstration de joie partagée: rien ne ressemble plus à un sacre qu’un autre sacre. Seuls changent le millésime et la perception de l’exploit réalisé… C’est d’ailleurs ainsi que Jean-Pierre Nsame a accueilli le troisième titre d’affilée décroché par YB après ses triomphes de 2018 et 2019. Visiblement, lui non plus ne s’en lasse pas…

«C’est un titre mérité, quand je vois l’état d’esprit affiché et tout l’acharnement que l’on a montré, a-t-il pris le temps de nous expliquer alors que la liesse bernoise battait son plein. On ne peut qu’être content. On a su faire preuve de leadership quand il l’a fallu.» Le meilleur buteur de Super League fait notamment référence au large succès fêté le 18 juillet sur la pelouse du Letzigrund (0-5 contre Zurich). «Ce fut l’un des tournants du championnat», estime Nsame.

Quelques minutes après le coup de sifflet final vendredi soir, celui qui risque bien de quitter YB dans les prochaines semaines manifestait pourtant un bonheur contenu, presque intériorisé. «L’exubérance, je la garde pour le vestiaire! Ne vous inquiétez pas pour moi…» Pour les joueurs d’YB, promus nouvelle valeur étalon du pays depuis trois saisons, ce n’est sans doute pas le plus beau titre mais l’essentiel a été atteint. «C’est aussi dans la douleur que l’on gagne un titre, comme en témoignent nos derniers succès tous acquis sur le score de 1-0. Cette saison si particulière, il y a eu pas mal de changements, certains renforts ont mis du temps à entrer dans le moule (…) Il faut aussi féliciter Saint-Gall qui nous a obligés à rester concentré et à faire preuve de caractère.»

«Il faut aussi féliciter Saint-Gall, qui nous a obligés à rester concentré»

Jean-Pierre Nsame, attaquant d’YB

En Valais, Jean-Pierre Nsame n’a pas pu ajouter un 31e but à une collection déjà bien chargée. «Aujourd’hui, constate l’attaquant camerounais, ça ne voulait pas entrer mais qu’importe. Ce que je cherchais, c’était le titre. Si je dépasse le record de 30 buts (ndlr: qu’il partage actuellement avec Seydou Doumbia, l’ancien joueur d’YB et plus récemment du FC Sion), tant mieux. Je suis moi-même sur une autre planète. Si j’en suis là, c’est grâce à l’équipe, j’ai besoin du soutien des autres.»

À 27 ans, l’ex-Servettien estime qu’il possède toujours une marge de progression. «Je n’ai pas tout appris. Je ne me fixerai jamais de limites, à moi de voir ce que je peux encore rajouter à mon jeu.» Il est 22h40 et des poussières, Nsame nous quitte pour rejoindre ses coéquipiers qui festoient toujours sur la pelouse de Tourbillon. Celle de l’échec pour Sion et du bonheur absolu pour YB…

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé