«Affaire calomnieuse»: Jeane Manson dénonce les «propos perfides» de son ex-belle-fille
Publié

«Affaire calomnieuse»Jeane Manson dénonce les «propos perfides» de son ex-belle-fille

Dans un communiqué, la chanteuse nie avoir fait partie d’une secte qui prône la pédophilie, une accusation portée par Coline Berry-Rojtman.

La chanteuse et actrice américaine de 70 ans rappelle qu’elle avait évoqué dans un livre sorti en 2011 la période où elle fréquentait des musiciens rattachés aux Enfants de Dieu.

La chanteuse et actrice américaine de 70 ans rappelle quelle avait évoqué dans un livre sorti en 2011 la période où elle fréquentait des musiciens rattachés aux Enfants de Dieu.

Starface

C’est le énième épisode d’une triste affaire qui a débuté début février avec les accusations d’inceste portées contre l’acteur Richard Berry par une de ses filles, Coline Berry-Rojtman. Celle-ci avait aussi mis en cause Jeane Manson, avec qui l’acteur était en couple au moment des faits supposés. Le 4 mars, sur le plateau de BFM TV, elle était allée plus loin en déclarant que son ex-belle-mère faisait partie des Enfants de Dieu, «une secte qui prône la pédophilie et l’inceste».

Jeane Manson a réagi dans un communiqué de presse qu’elle dit avoir «diffusé à tous les médias vendredi dernier, mais malheureusement il n’a jamais été publié». «Qu’en déduire?» questionne-t-elle sur son compte Facebook où elle a décidé de partager le document mardi 16 mars en soirée.

«Leur mode de vie n’était pas fait pour moi»

«Ce propos perfide, très largement relayé dans la presse, est faux et je confirme que je ne fais pas partie ni n’ai jamais fait partie dans ma vie d’une mouvance sectaire, peut-on lire. Je réaffirme ma totale liberté de foi et de pensée.»

La chanteuse et actrice américaine de 70 ans rappelle quelle avait évoqué dans son livre - «Une Américaine à Paris», sorti en 2011 - la période où elle fréquentait des musiciens rattachés aux Enfants de Dieu. Selon elle, «ils formaient certes une sympathique communauté mais dont je ne suis pas devenue une adepte». Si elle a travaillé avec eux dans les années 1970, cela ne veut pas dire pour autant quelle adhérait à leur mode de vie qui «n’était pas fait pour [elle]».

Jeane Manson dénonce dans son communiqué une «affaire calomnieuse» qui «m’afflige cruellement ainsi que ma famille en portant une grave atteinte à mon honneur». «Je réserve mes explications aux autorités qui ont été saisies», conclut-elle.

Au mois de janvier 2021, Coline Berry-Rojtman a porté plainte auprès du parquet de Paris contre son père et son ancienne belle-mère pour des faits de «viols ou d’agressions sexuelles incestueux, et de corruption de mineure». Richard Berry et Jeane Manson restent présumés innocents des faits reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

(L. F.)

Votre opinion