Ciné & Télé: Jeff Bridges: «En plein cancer, j’ai eu la Covid et étais sur le point de mourir»
Publié

Ciné & TéléJeff Bridges: «En plein cancer, j’ai eu la Covid et étais sur le point de mourir»

Alors soigné par chimiothérapie, l’acteur américain a été infecté par le coronavirus. Il a bien cru y passer.

par
Laurent Siebenmann
Durant cinq longs mois, Jeff Bridges a dû être soigné à l’hôpital contre les effets à long terme du coronavirus.

Durant cinq longs mois, Jeff Bridges a dû être soigné à l’hôpital contre les effets à long terme du coronavirus.

AP

«J'étais prêt à partir.» C’est ainsi que Jeff Bridges résume son état physique et psychique, alors qu’il se trouvait sur son lit d’hôpital, les poumons attaqués par la Covid. C’est en janvier 2021 que le comédien américain a contracté le coronavirus, alors qu’il subissait un traitement par chimiothérapie pour combattre son cancer.

«Je n'avais plus aucune défense. C'est ce que fait la chimio: elle vous dépouille de tout votre système immunitaire. Je n'avais rien pour combattre la Covid», explique Jeff Bridges au magazine «People». Durant cinq longs mois, il a dû être soigné à l’hôpital contre les effets à long terme du coronavirus.

Il raconte également qu'il ne pouvait pas se retourner dans son lit sans l'aide d'une infirmière ni vivre sans une bouteille d'oxygène en permanence: «J'étais sur le point de mourir. Les médecins n'arrêtaient pas de me dire: 'Jeff, tu dois te battre. Là, tu ne te bas pas’. J'étais en mode reddition. Je dansais avec la mort», confie-t-il.

Mais, heureusement, il a finalement survécu à la Covid. Son cancer est également en rémission. Jeff Bridges a même repris le chemin des plateaux de tournage. Il sera la vedette d’une nouvelle série FX, «The Old Man», où il incarne un ancien agent de la CIA qui a passé des décennies à vivre en se cachant de son ancienne agence. A découvrir dès le 16 juin prochain.

Votre opinion