Publié

FOOTBALLJennifer Lopez, premier temps fort du Mondial

La Coupe du monde 2014, c'est parti! La cérémonie d'ouverture d'environ une demi-heure a marqué le coup d'envoi de la compétition.

1 / 7
La cérémonie de la Coupe du monde en images.

La cérémonie de la Coupe du monde en images.

Reuters
La cérémonie de la Coupe du monde en images.

La cérémonie de la Coupe du monde en images.

Reuters
La cérémonie de la Coupe du monde en images.

La cérémonie de la Coupe du monde en images.

Reuters

Le 20e Mondial de football s'est ouvert à Sao Paulo par un spectacle haut en couleur, devant plus de 60 000 spectateurs, en hommage au Brésil et à ses trésors.

A 15h14 locales (20h14 heure suisse), sous un ciel d'un bleu limpide, une immense boule lumineuse a commencé à tourner au centre de la scène, inaugurant la 20e édition de la Coupe du monde, la deuxième disputée au Brésil après celle de 1950.

Les spectateurs de la Corinthians Arena ont eu droit à un spectacle de 25 minutes donné par 660 danseurs en présence de la présidente brésilienne Dilma Rousseff, d'une dizaine de dirigeants mondiaux, du secrétaire général des Nations-unies Ban Ki-moon et bien sûr du président de la Fédération internationale (FIFA) Joseph Blatter.

«Un hommage au Brésil et à ses trésors»

«La cérémonie d'ouverture est un hommage au Brésil et à ses trésors: la nature, les gens et le football», avait expliqué Daphné Cornez, chorégraphe belge de la cérémonie.

Au coeur du spectacle, des femmes-fleurs et d'autres symbolisant l'eau source de vie, suivies de groupes de danseurs représentant les différentes régions du Brésil et la diversité raciale de ce pays de 200 millions d'habitants.

A côté de groupes de capoeira, mariage de danse et d'art martial, la culture brésilienne était aussi évoquée à travers la musique, avec des instruments de musique géants, comme ce berimbau.

Le troisième acte était consacré au football, omniprésent au Brésil, seul pays à avoir disputé les 19 éditions précédentes de la Coupe du monde. La sphère centrale devenait alors ballon, se parant aux couleurs des 32 pays présents au Mondial-2014.

Un gros travail en amont

Chaque minute du spectacle a demandé 20 heures de travail artistique et nécessité 84 heures de répétition pour le coordonner.

Puis de cette sphère, qui s'ouvrait en autant de pétales, apparaissaient Leitte, star locale, qui interprétait la chanson officielle du Mondial «We are one» en compagnie du rappeur Pitbull et de l'icône de la pop latina Jennifer Lopez.

Contrairement à la tradition, Dilma Rousseff n'a pas prononcé de discours d'inauguration, dans un contexte de grogne sociale.

(SI)

Ton opinion