Basketball - Jérémy Jaunin: «Je me suis trop mis la pression»
Publié

BasketballJérémy Jaunin: «Je me suis trop mis la pression»

Le nouveau meneur de jeu du BBC Nyon n’a pas brillé lors de la victoire contre Neuchâtel samedi. Mais il s’est déjà rendu indispensable.

par
Jérémy Santallo
(Nyon)

Le résumé de la rencontre en images.

Swiss Basketball

Samedi, 18h30. La seconde mi-temps de la partie entre le BBC Nyon et Union Neuchâtel est annoncée lorsque l’on croise Jérémy Jaunin dans les entrailles du Rocher. Instinctivement, la recrue nyonnaise lâche. «J’ai foiré mon début de match, j’étais trop stressé.»

Homme de deux clubs (Lions de Genève et Fribourg Olympic) jusqu’ici, le meneur de jeu se savait attendu pour sa première sortie avec la formation de la Cote, lui qui a quitté le Pommier cet été en quête de responsabilités après avoir joué le rôle de doublure depuis le début de sa carrière en Suisse. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il a fait preuve d’une certaine nervosité. «J’avais l’impression d’être un gamin de 12 ans qui jouait pour la première fois devant du public. Je voulais tellement faire bonne impression pour ma première ici que je me suis trop mis la pression», a expliqué Jérémy Jaunin, au sortir de la victoire contre Neuchâtel (80-71).

«Je me suis trop attardé sur le fait que je devais marquer 10 à 15 points par match et faire des passes décisives»

Jérémy Jaunin

Un rapide coup d’œil à la feuille de statistiques pourrait laisser croire à une contre-performance de sa part: 5 points, 1 sur 6 au tir (dont 0/5 derrière l’arc), 2 balles perdues et aucune passe décisive en 32 minutes passées sur le parquet. Pas folichon, on vous l’accorde. Sauf que le meneur de poche (1m70) a terminé cette rencontre contre Union avec un différentiel de +27, le meilleur de son équipe. «Je me suis trop attardé sur le fait que je devais marquer 10 à 15 points par match et faire des passes décisives. Je dois rester dans ce que je sais faire: être sûr à la mène, faire jouer les gars et tout faire pour contribuer à la victoire de mon équipe. Je n’ai pas fait un match extraordinaire ce soir (ndlr: samedi) mais les gars ont fait un super boulot

«On voulait absolument le ramener chez nous pour qu’il soit un leader, le garant du tempo de notre attaque»

Stefan Ivanovic, coach du BBC Nyon

Forcément heureux de cette première victoire en SB League, Stefan Ivanovic, le nouveau coach du BBC Nyon, n’a pas souhaité trop s’attarder sur les chiffres de sa recrue estivale. «On voulait absolument le ramener chez nous pour qu’il soit un leader, le garant du tempo de notre attaque. Je suis serein lorsqu’il a le ballon dans les mains et en défense, il est toujours au taquet. Il va être un joueur clé pour nous cette saison. C’est normal d’avoir un surplus de tension pour le premier match, il voulait prouver un peu plus. Il a raté quelques tirs mais je pense qu’il devait les prendre. Car l’important reste de jouer le plus juste possible.»

Sa première sortie officielle avec son nouveau maillot enfin derrière lui, Jérémy Jaunin va pouvoir passer à autre chose. «Si on gagne aussi à Lugano dimanche prochain, on aura vraiment pris un départ idéal. Je pense que l’on peut créer de belles surprises cette saison.»

Votre opinion