Publié

BouletteJeremy Scott offre un scandale à Adidas

La marque qui collabore avec le styliste anglais depuis quelques années a été contrainte de retirer ses baskets modèle «JS Roundhouse Mid» qui comportent une chaîne rappelant - selon certain - l'esclavage.

par
Caroline Piccinin
Keystone / DR

C'est le quotidien britannique Daily Newsqui a lancé l'affaire en comptant le nombre de réactions positives et négatives au sujet de ces chaussures sur la page Facebook d'Adidas. Le modèle a apparemment généré quelque 35 000 commentaires, et environ 2000 d'entre eux étaient négatifs.

Suite à cela, l'équipementier sportif a rétorqué par communiqué: «Le design des JS Roundhouse Mid n'est rien de plus que le point de vue unique et tranché de notre designer Jeremy Scott sur la mode, et n'a rien à voir avec l'esclavage. Jeremy Scott est connu pour son style léger (…). Tout commentaire suggérant que ces chaussures ont un rapport avec l'esclavage ne peut être pris au sérieux».

Mais la critique n'ayant pas cessé de gonfler, la marque a envoyé un nouveau communiqué le jour d'après où elle expliquait que les baskets à chaîne ne seraient finalement pas disponibles à la vente. «(…) Nous nous excusons si des personnes ont pu être choquées par le design de cette chaussure, et nous annulons sa commercialisation». De son côté, l'extravagant styliste a expliqué qu'il ne s'était en aucun cas inspiré de cette terrible période de l'histoire pour créer ce modèle: «Mon travail a toujours été inspiré par les dessins animés et les jouets et mon enfance» et dans ce cas précis, d'une peluche «My Pet Monster»…

Ton opinion