Publié

Chicago (USA)Jeune asiatique tabassé: le gang sous les verrous

Les responsables du terrible passage à tabac d’un adolescent, filmé dimanche dans les rues de Chicago, ont été coffrés. Aucune explication à leur acte.

Mardi, lematin.ch évoquait l’émotion créée aux USA par la diffusion sur le web d’images montrant un jeune asiatique roué de coups par un gang d’ados blancs de Chicago. Survenue durant le week-end, l’agression n’avait par miracle pas causé de trop graves traumatismes à la victime, pourtant violemment frappé à coups de pieds et de poings sur tout le corps. Révoltés par cette violence, des centaines d’internautes avaient encouragé d’éventuelles connaissances des agresseurs à livrer leur nom sur le net, certains appelants même à leur rendre la monnaie de leur pièce sans attendre que la justice s’en charge.

La censure? «une mauvaise idée»

Ils n’en auront sans doute pas l’occasion puisque sept «teenagers», dont une fille de quinze ans, ont finalement été pincés. D’après les premiers éléments de l’enquête, c’est d’ailleurs cette dernière qui a attiré la victime dans la rue où ses acolytes ont pu se «lâcher» sur lui. Elle a aussi tenu la caméra lors du tabassage. Le père du plus âgés des bourreaux (17 ans) raconte que son fils n’est pas parvenu à donne une explication à ses actes. Les autres agresseurs, qui seront jugés comme des mineurs, ont été placés dans des centres de détention réservés aux ados. Bien que le terme «nigger» ait été proféré 25 fois en quatre minutes à la victime, le guet-apens n’aurait pas été motivé par un quelconque racisme.

Spécialiste des nouvelles technologies, le californien Rob Enderle a confié son inquiétude à « ABC News ». Pour lui, la diffusion d’images ultra-violentes sur le web est en passe de devenir une compétition entre ados. Mais il ne croit pas que les censurer est une bonne idée, car elles peuvent parfois mener à l’arrestation des auteurs, comme dans le cas présent. YouTube n’a pourtant eu de cesse de faire disparaître les images depuis leur mise en ligne au début de la semaine.

Votre opinion