Actualisé 19.10.2014 à 20:48

Assemblée des déléguésJeunes socialistes divisés sur la façon de démocratiser l'économie

Les jeunes socialistes souhaiteraient davantage démocratiser l'économie, mais restent encore divisés sur la manière de le faire.

Les délégués de la Jeunesse socialiste étaient réunis samedi à Soleure.

Les délégués de la Jeunesse socialiste étaient réunis samedi à Soleure.

Keystone

Le comité directeur des jeunes socialistes propose que les employés des grandes entreprises suisses reçoivent 50% des dividendes et participent aux décisions. La majorité des délégués veut laisser le temps aux sections de faire d'autres propositions.

Les délégués de la Jeunesse socialiste (JS) réunis samedi 18 octobre à Soleure ont accepté une motion d'ordre de la section lucernoise en ce sens, a indiqué dimanche à l'ats Christian Pun, président de la section genevoise. Au plus grand mécontentement du comité directeur, selon lui.

Le projet général de rendre l'économie plus démocratique a été approuvé par 112 voix contre 61. Les sections ont jusqu'à la prochaine assemblée, en décembre, pour déposer leur projet. Elles seront alors évaluées en même temps que l'initiative populaire «Fifty-Fifty» du comité directeur.

Oui à l'abolition des forfaits fiscaux

Présente à l'assemblée, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a de son côté plaidé contre tout démantèlement du droit d'asile et s'est à nouveau élevée contre l'initiative Ecopop, soumise au peuple le 30 novembre. Ce texte qualifié de «xénophobe» a été rejeté à l'unanimité par les délégués.

Ceux-ci recommandent tout aussi unanimement le «non» à l'initiative sur l'or de l'UDC et le «oui» à celle pour l'abolition des forfaits fiscaux.

La JS a également adopté un papier de position en faveur d'une politique de sécurité plus sociale. Les jeunes socialistes estiment que «la véritable sécurité ne peut être atteinte que dans une société plus juste, qui garantit la sécurité sociale», écrivent-ils.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!