07.07.2015 à 09:03

footJeux du Pacifique - Micronésie, maxiraclée

La Micronésie a été humiliée 46-0 mardi par le Vanuatu pour son dernier match des jeux du Pacifique en Papouasie-Nouvelle Guinée, qu'elle quitte après avoir encaissé 114 buts sans en marquer un seul...

en trois rencontres. Malgré les tentatives de son sélectionneur australien Stan Foster pour motiver les troupes écrasées 30-0 par Tahiti en ouverture du tournoi, l'équipe de Micronésie a été balayée 38-0 par les Fidji et finalement atomisée 46-0 par le Vanuatu, 200e nation au classement Fifa. La Micronésie, elle, n'est pas affiliée à la Fifa, mais Foster espère que les responsables de la Fédération internationale rattacheront rapidement l'archipel à la confédération asiatique. "S'ils le font, cela nous amènera une assistance technique et tout ce qui vient avec. Ce serait un énorme coup de pouce", a expliqué Foster. Avec 16 buts à lui tout seul mardi, l'attaquant de Vanuatu Jean Kaltack a été propulsé en tête du classement des buteurs. Selon les organisateurs des jeux du Pacifique, cette victoire de Vanuatu est la plus large de l'histoire du football. Mais la Micronésie n'étant pas membre de la Fifa, ce record ne devrait pas être homologué. La plus large victoire officielle en match international est celle de l'Australie face aux Samoa: 31-0 en 2001. Affublés dès lors du titre de pire équipe de l'histoire du foot, les Samoa ont attendu 10 ans pour décrocher leur première victoire en battant les Tonga en 2011. ns/mp/ig

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!