Publié

dopageJO-2016 - L'haltérophilie bulgare fait appel de sa suspension

La fédération bulgare d'haltérophilie, suspendue par la fédération internationale (IWF) pour les JO de Rio et condamnée à 500.000 dollars d'amende en raison de nombreux cas de dopage, a fait appel de ces sanctions, a annoncé le Tribunal arbitral du sport (TAS) mardi.

La fédération bulgare (BWF) demande l'annulation des mesures annoncées par l'IWF mi-novembre, auxquelles s'ajoute l'interdiction d'aligner des athlètes aux jeux Olympiques de la jeunesse (JOJ) 2018, et dans l'attente de la décision du TAS, une suspension de leur application. Le 20 novembre, à la veille des Mondiaux de Houston (Texas), l'IWF avait prononcé l'exclusion de la Bulgarie des Jeux de Rio et l'amende de 460.000 euros en raison des contrôles positifs au stanozolol (stéroïde anabolisant) de onze haltérophiles de l'équipe lors d'un camp d'entraînement à Tbilissi en début d'année, en amont des Championnats d'Europe. Ces athlètes restent suspendus pour quatre ans. La Fédération bulgare, qui a obtenu un échelonnement sur deux ans pour le paiement de son amende, devait effectuer un premier versement d'ici six mois. cha/yk

(AFP)

Votre opinion