Publié

OlyJO-2022 - La mairie de Stockholm enterre la candidature olympique

STOCKHOLM, 17 jan 2014 (AFP) - La mairie de Stockholm a annoncé vendredi son opposition au projet de jeux Olympiques d'hiver dans la capitale suédoise en 2022, enterrant ainsi une candidature déjà peu appréciée du gouvernement.

"Je ne peux pas recommander au conseil municipal d'avoir pour priorité des JO d'hiver", a déclaré à l'agence TT le maire conservateur de Stockholm, Sten Nordin. "C'est toujours plus sympathique de dire oui plutôt que non, mais nos fonctions prévoient d'établir des priorités strictes", a-t-il ajouté. "Mais cela n'est pas un non aux jeux Olympiques à l'avenir", a tenu à préciser le maire. Son parti, les Modérés, s'est aligné sur deux alliés qui avaient déjà dit leur opposition, les libéraux et les chrétiens-démocrates, en invoquant la question du coût. Avant le veto de la Ville, le gouvernement avait déjà fait part de son scepticisme, estimant le budget prévisionnel nettement sous-estimé. Le Comité olympique suédois, qui portait la candidature, avait lui tenté de convaincre faisant valoir que de nouveaux moyens d'abaisser le coût prévisible des JO étaient à l'étude. Stockholm, qui est loin des montagnes, avait prévu de s'associer à Åre, station de sports d'hiver à environ 500 kilomètres au nord-ouest de la capitale, pour les épreuves de ski alpin. "Nous notons que ceux qui ont pris cette décision ont dit absolument clairement que ce n'était pas un non à une future candidature", a réagi le Comité international olympique (CIO) à Lausanne. "En effet nous comprenons qu'ils demeurent fermement intéressés à accueillir les Jeux et considèrent de se porter candidats à nouveau peut-être avec une candidature plus forte pour 2026", a ajouté le CIO. Le retrait de Stockholm signifie qu'il n'y a plus que cinq prétendantes pour 2022: la capitale norvégienne Oslo, Pékin, Lviv (Ukraine), Almaty (Kazakhstan) et Cracovie (Pologne) associée à la Slovaquie. St-Moritz en Suisse et Munich en Allemagne avaient dû renoncer elles à déposer une candidature suite au veto de la population locale consultée par référendum. "Il reste cinf fortes candidates et nous attendons une belle course pour l'organisation des jeux Olympiques d'hiver", a fait valoir le CIO. La ville organisatrice sera élue le 31 juillet 2015 à Kuala Lumpur. efb-hh-stp/jgu

(AFP)

Ton opinion