19.12.2012 à 09:31

BasketballJoakim Noah, au nom du fils

Le pivot des Chicago Bulls a réalisé son deuxième «triple-double» contre les Boston Celtics.

par
R.Ty
Joakim Noah: une détermination certaine.

Joakim Noah: une détermination certaine.

Reuters

Joakim Noah a réussi le deuxième triple-double de sa carrière en NBA avec 11 points, 13 rebonds et 10 passes lors de la victoire des Chcago Bulls sur les Boston Celtics mardi (100-89).

Cet exploit rare illustre la force de frappe des joueurs français en NBA en ce moment, après le premier triple-double de Tony Parker il y a une semaine et le match en cinq dimensions de Nicolas Batum dimanche (11 points, 10 passes décisives, 5 rebonds, 5 interceptions, 5 contres).

Noah, qui s’était déjà illustré le 8 décembre avec un match à 30 points et 23 rebonds, a confirmé au passage qu’il était le meilleur passeur de la NBA parmi les intérieurs, éclairant le jeu des Bulls depuis la raquette. «Il est incroyable, c’est un grand passeur. Sans doute le meilleur intérieur de la ligue dans ce domaine», a applaudi son coéquipier Carlos Boozer.

«J’ai toujours dit que j’étais un pivot-meneur et je me sens plus à l’aise en attaque», a commenté Noah qui, à ce rythme, file tout droit vers une première sélection pour le All-Star Game en février.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!