Football - Joël Corminboeuf n’entraîne déjà plus le FC Fribourg

Publié

FootballJoël Corminboeuf n’entraîne déjà plus le FC Fribourg

Après un court passage chez les Pingouins qui n’a pas excédé quatre matches, l’ancien international helvétique doit céder la place à un successeur à Saint-Léonard. De quoi la trouver saumâtre…

par
Nicolas Jacquier
Arrivé le 21 octobre dernier, Joël Corminboeuf (ici avec le Team Vaud M21) n’entraîne déjà plus le FC Fribourg.
©Allenspach Olivier

Arrivé le 21 octobre dernier, Joël Corminboeuf (ici avec le Team Vaud M21) n’entraîne déjà plus le FC Fribourg.
©Allenspach Olivier

LMS

Voici six semaines, Joël Corminboeuf (57 ans) était le nouvel entraîneur du FC Fribourg. Après avoir pourtant redressé la situation sportive – les Pingouins occupant la 6e place de leur groupe en 2e ligue interrégionale à la trêve, il en est déjà l’ancien…

«Mon seul regret, c’est l’équipe. Je m’attache vite aux gens. Là, on avait réussi à mettre des choses en place»

Joël Corminboeuf, ancien entraîneur du FC Fribourg

Malgré un bilan de deux victoires et deux défaites, l’ex-international helvétique a appris il y a quelques jours qu’il n’entrait déjà plus dans les plans fribourgeois. «Mon seul regret, dit-il, c’est l’équipe. Je m’attache vite aux gens. Là, on avait réussi à mettre des choses en place. Il s’était passé un truc entre nous. Quand tu joues en équipe, tu peux réussir de belles choses.»

«Plusieurs facteurs ont conduit à cette décision, même si je n’ai rien à lui reprocher»

Magdalena Lauper, président du FC Fribourg

Pas suffisamment aux yeux de Magdalena Lauper, son désormais ancienne présidente. «Nous avons toujours été transparents avec Joël, justifie-t-elle. Plusieurs facteurs ont conduit à cette décision, même si je n’ai rien à lui reprocher. Mais on est dans le monde du foot…»

Après une fin de parcours aussi abrupte, on sent l’ancien grand gardien de Xamax et Strasbourg amer, lui dont le mandat, prévu initialement jusqu’à la fin du premier tour, n’a pas été reconduit. Comment en est-on arrivé là, à cette séparation prématurée? Gardant sa rancœur pour lui, Joël Corminboeuf ne désire pas polémiquer. «Sinon, dit-il, je pourrais être méchant avec ce que je sais.»

Ce qu’il sait? Les dés auraient été pipés depuis le départ, un autre entraîneur déjà engagé pour la reprise, après Noël, faisant du dépanneur le dindon de service avec l’engagement, aujourd’hui confirmé, de son successeur, Cédric Mora (ex-FC Bulle).

«Je ne vais pas changer pour tenir un rôle qui ne me ressemble pas, ni devenir ce que je ne suis pas. Joël restera toujours Joël»

Joël Corminboeuf, ancien coach du FC Fribourg

Corminboeuf a-t-il été cash, trop cash? Le Broyard paie-t-il un caractère trop entier, s’accommodant mal des sournoiseries du milieu, même chez les amateurs? «Le fait d’être cash m’a souvent joué des tours. Mais je ne vais pas changer pour tenir un rôle qui ne me ressemble pas, ni devenir ce que je ne suis pas. Joël restera toujours Joël. Et tant pis pour le reste…»

Il existerait bien une solution, l’intéressé en sourit même. «Pour être tranquille, je devrais créer un club où je serais à la fois le président, le directeur sportif et l’entraîneur.» En attendant, Corminboeuf, homme de passion, se repiquera peut-être demain au jeu, dans un club de la région. Mais pas question d’en faire son métier, lui qui travaille toujours dans l’entreprise familiale. «Je bosse déjà à 100%, je n’ai pas envie de retrouver l’univers des pros. Ou alors seulement quand je serai à la retraite! (Rires)»







Ton opinion