États-Unis - Joggeur noir tué: les accusés plaident non coupable de crime raciste
Publié

États-UnisJoggeur noir tué: les accusés plaident non coupable de crime raciste

Trois hommes blancs impliqués dans la mort d’Ahmaud Arbery ont plaidé «non coupable» mardi des charges retenues contre eux par la justice fédérale, qui les accuse de crime raciste.

La tombe d’Ahmaud Arbery à Waynesboro, en Géorgie.

La tombe d’Ahmaud Arbery à Waynesboro, en Géorgie.

Getty Images via AFP

Gregory McMichael, 65 ans, son fils Travis, 35 ans et William Bryan, 51 ans ont comparu pour la première fois devant un juge fédéral qui leur a expliqué les poursuites engagées contre eux il y a quinze jours par la justice des États-Unis. «Il n’y a absolument rien dans l’acte d’accusation qui identifie un crime raciste», ont ensuite déclaré leurs avocats dans un communiqué au Atlanta Constitution Journal.

Les trois hommes sont, par ailleurs, inculpés de meurtre et fausse arrestation par la justice de l’État de Géorgie. Leur procès à ce niveau doit s’ouvrir le 18 octobre.

Vidéo

Ahmaud Arbery, 25 ans, a été abattu le 23 février 2020, alors qu’il courait dans un quartier résidentiel de Brunswick, pourchassé par les trois hommes qui ont ensuite assuré l’avoir pris pour un cambrioleur actif dans les environs.

Pendant plus de deux mois, la police locale n’a procédé à aucune interpellation et il a fallu la diffusion d’une vidéo du drame, relayée massivement sur les réseaux sociaux début mai 2020, pour que l’enquête démarre véritablement.

Sa mort, comme celle de George Floyd asphyxié par un policier blanc à Minneapolis en mai 2020, sont devenues emblématiques du mouvement «Black Lives Matter» (les vies noires comptent) qui dénonce les violences policières contre les minorités aux États-Unis.

(AFP)

Votre opinion