Football: Lonfat: «Tout penche en faveur de Servette»

Publié

FootballLonfat: «Tout penche en faveur de Servette»

L'ancien milieu de terrain, aujourd'hui consultant, a porté les maillots de Sion et de Servette. Il livre son sentiment à quelques heures du derby de ce mercredi soir (20h30).

Ancien international, Johann Lonfat est désormais consultant.

Ancien international, Johann Lonfat est désormais consultant.

YouTube/Teleclub

Johann Lonfat partie de ces joueurs valaisans - et il y en a eu une quantité folle - qui ont porté le maillot du FC Sion (1992-1998), évidemment, mais aussi celui du Servette FC (de 1998 à 2002, puis de 2007 à 2009). L'ancien milieu de terrain international (24 sélections/1 but), a aujourd'hui 46 ans. Reconverti en banquier, mais aussi en consultant TV et presse écrite, il est bien placé pour évoquer le derby de ce mercredi soir à Tourbillon (20h30).

Johann Lonfat, à quel genre de derby vous attendez-vous?

Je ne sais pas si on peut encore parler de derby. À l'époque, les chocs entre Sion et Servette étaient électriques parce qu'on sentait de l'excitation et de la passion dans les tribunes. Mais les choses ont bien changé, en tout premier lieu parce que les joueurs d'aujourd'hui ne se sentent pas forcément concernés par cette rivalité historique. Et puis, la crise sanitaire n'arrange rien, puisqu'il y aura moins de 1000 spectateurs pour ce match.

Et au niveau sportif?

Servette a un joli coup à jouer, dans la mesure où le haut du classement s'est rapproché après les défaites de Bâle dimanche (1-2 à Lucerne), puis de Young Boys mardi (0-1 à Thoune). Le FC Sion, par contre, me fait souci. Le seul point positif que je pourrais porter au crédit de Sion, c'est paradoxalement le fait qu'il soit désormais considéré comme un outsider, et plus comme un favori. Par rapport aux attentes de début de saison, les rôles se sont clairement inversés. Si l'on parle de qualité de jeu, de confiance, de sécurité défensive, de puissance offensive, de réussite ou de dynamique, tout penche en faveur de Servette.

Donc, à vous écouter, Sion n'aura pas voix au chapitre...

Une victoire de Sion serait à mon avis presque une surprise. Je vois assez bien l'équipe valaisanne se contenter d'un point, vu sa situation. J'imagine qu'elle sera très, très prudente, parce qu'elle a besoin de se rassurer défensivement. Et puis, son nouvel entraîneur Tramezzani est connu pour privilégier la stabilité défensive en tout premier lieu. Je n'attends donc pas grand chose de Sion au niveau du jeu.

C'est donc Servette qui aura le monopole du ballon, selon vous?

Oui, mais tout dépendra en fait de la manière dont les Genevois réussiront à prendre le jeu à leur compte. On sait qu'ils préfèrent affronter des équipes joueuses (on l'a vu contre Bâle ou Young Boys) plutôt que des formations recroquevillées en défense (comme Xamax ou Lugano). Les Servettiens vont-ils faire tourner le ballon et attendre le bon moment pour frapper? C'est à envisager. Auquel cas on aura(it) alors droit à un match très fermé.

À votre avis, quel serait le meilleur scénario pour que l'on n'assiste justement pas à un derby bloqué et terne?

Il faudrait que Servette marque en premier, et si possible assez vite. Cela obligerait alors Sion à changer d'attitude et à sortir de sa réserve. Si, au contraire, Sion devait ouvrir la marque, j'ai peur que l'équipe valaisanne ferme encore plus le verrou derrière.

Propos recueillis par Renaud Tschoumy

Ton opinion