Tennis: Johanna Konta: «Il y avait des fientes partout sur le court»
Publié

TennisJohanna Konta: «Il y avait des fientes partout sur le court»

La Britannique, éliminée de l'Open d'Australie en pleine nuit, a raconté que sa partie contre Muguruza n'avait pas pu être déplacée.

Johanna Konta.

Johanna Konta.

Keystone

Jouer jusqu'au cœur de la nuit? «Dangereux pour la santé», a déploré Johanna Konta après son match débuté à minuit et demie et conclu à plus de trois heures du matin au 2e tour de l'Open d'Australie, dans la nuit de jeudi à vendredi à Melbourne.

Opposée à Garbine Muguruza, la No 1 britannique s'est inclinée à 3h12 du matin, après 2h42' de match (6-4 6-7 (3/7) 7-5). «Que des sportifs aient à fournir des efforts physiques au petit matin, je ne suis pas d'accord. Je ne pense pas que ce soit bon pour la santé, c'est en fait plutôt dangereux», a estimé Konta auprès de la «BBC».

Les organisateurs ont bien pensé à expédier cette affiche sur un autre court mais c'était sans compter sur les envies pressantes des mouettes. «On devait aller sur le 3, mais il y avait des fientes sur tout le court et il aurait fallu une vingtaine de minutes pour nettoyer tout cela», a-t-elle enchaîné.

Garbine Muguruza a, elle, plaisanté de la situation. «Je vais prendre mon petit déjeuner!», a souri l'ex-No 1 mondiale, qui a quitté le site de Melbourne Park peu avant 5 heures du matin. Samedi, à partir de 9 heures (heure suisse), l'Espagnole défiera la Vaudoise Timea Bacsinszky pour une place en 8es de finale.

Jamais un match n'avait débuté aussi tard à l'Open d'Australie. Le précédent record datait de l'année dernière, quand la rencontre du 2e tour entre Elise Mertens et Daria Gavrilova avait commencé à 23h59. La levée australienne détient aussi le record du match en Grand Chelem à la fin la plus tardive. En 2008, Lleyton Hewitt et Marcos Baghdatis avaient joué jusqu'à 4h34 du matin.

(jsa/afp)

Votre opinion