Publié

Nucléaire iranienJohn Kerry remercie la Suisse et Didier Burkhalter

Le secrétaire d'Etat américain a remercié le gouvernement suisse et Didier Burkhalter dans le cadre des négociations sur le nucléaire iranien.

1 / 150
Le président iranien Hassan Rohani a rejeté toute rencontre avec Donald Trump mercredi tant que les sanctions ne seraient pas levées. (Mercredi 25 septembre 2019)

Le président iranien Hassan Rohani a rejeté toute rencontre avec Donald Trump mercredi tant que les sanctions ne seraient pas levées. (Mercredi 25 septembre 2019)

Keystone
Le président français Emmanuel Macron se démène pour organiser une rencontre entre e président iranien Hassan Rohani et Donald Trump. (Mercredi 25 septembre 2019)

Le président français Emmanuel Macron se démène pour organiser une rencontre entre e président iranien Hassan Rohani et Donald Trump. (Mercredi 25 septembre 2019)

AFP
Donald Trump a affirmé lundi qu'aucune rencontre n'était prévue «à ce stade» avec Hassan Rohani, mais il a entretenu le suspense sur la possibilité d'une entrevue, à New York.  (23 septembre 2019)

Donald Trump a affirmé lundi qu'aucune rencontre n'était prévue «à ce stade» avec Hassan Rohani, mais il a entretenu le suspense sur la possibilité d'une entrevue, à New York. (23 septembre 2019)

AFP

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a remercié ce samedi 21 mars le Conseil fédéral et son homologue Didier Burkhalter dans le cadre des négociations sur le nucléaire iranien. Il a aussi tenu à saluer les efforts des villes de Genève, Montreux et Lausanne.

«Je tiens à remercier en particulier le gouvernement suisse. Je voudrais remercier Didier Burkhalter de m'avoir accueilli personnellement et généreusement à chaque fois que je viens ici», a déclaré John Kerry à Lausanne après une semaine de négociations avec la délégation iranienne.

Engagement profond

«La Suisse est reconnue pour son engagement profond dans la résolution de problèmes internationaux complexes», a déclaré le chef de la diplomatie du président Barack Obama. «Et elle y contribue toujours».

«Je suis très reconnaissant des énormes efforts des villes de Genève, Montreux et Lausanne», a ajouté John Kerry. «Tous sont devenus une partie spéciale de ces négociations». Il a également salué le peuple suisse pour son hospitalité.

(ats)

Votre opinion