Johnny Depp à Montreux: adulé davantage dans la rue que sur la scène

Publié

FestivalJohnny Depp à Montreux: adulé davantage dans la rue que sur la scène

Vendredi, l’acteur a pu mesurer sa cote de popularité avant, pendant et après son concert avec Jeff Beck.

par
Laurent Flückiger
1 / 11
Après son concert à Montreux, Johnny Depp a observé ses fans depuis son tour bus.

Après son concert à Montreux, Johnny Depp a observé ses fans depuis son tour bus.

lematin.ch/Petar Mitrovic
Cigarillos aux lèvres, il a longuement sourit.

Cigarillos aux lèvres, il a longuement sourit.

lematin.ch/Petar Mitrovic
Il a fait signe de la main.

Il a fait signe de la main.

lematin.ch/Petar Mitrovic

Il n’est pas le plus grand musicien et pourtant il restera comme l’une des stars de cette édition. À Montreux, Johnny Depp a pu mesurer sa cote de popularité: elle reste large, très large. L’acteur qui aime jouer de la guitare sur scène depuis de nombreuses années était déjà venu au festival en 2018. C’était avec les Hollywood Vampires, dont il tient le manche aux côtés d’Alice Cooper. L’effervescence n’était pourtant pas la même que celle de vendredi. Depuis, un très médiatique procès contre son ex, Amber Heard, l’a transformé en héros sur les réseaux sociaux, auprès des plus jeunes en particulier.

Ce 15 juillet à 22 h, Johnny Depp devait monter sur scène en «invité spécial» de Jeff Beck, avec qui il a concocté un album de reprises, sorti le jour même. La veille, la formule avait déjà été rodée à Guitare en Scène, à Saint-Julien-en-Genevois (F). Avait-il passé la frontière la nuit même pour se rendre à Montreux ou profitait-il d’un palace genevois jusqu’à l’heure du check-out? On ne le savait pas, mais ses fans avaient choisi de l’attendre à l’arrière du 2m2c, devant l’entrée des artistes dès l’après-midi. Ce n’est qu’à 20 h 21 qu’il apparaît enfin, sortant d’un véhicule. Affichant un grand sourire, il fait deux fois signe de la main avant de s’engouffrer dans le bâtiment, caché par un paravent. 

Petit coucou de Johnny Depp à ses fans avant de s’engouffrer dans le 2m2c avant son concert à Montreux.

P. Stankovic

Place au concert. À 22 h 13, Jeff Beck investit le Stravinski, lunettes noires sur le nez, comme sa bassiste et sa batteuse. Durant une trentaine de minutes, il régale son public, plutôt âgé, de rock et de blues avec un jeu de guitare qui le place encore aujourd’hui parmi les meilleurs de la discipline. Johnny Depp surgit alors avec sa six-cordes brillante et tachetée comme un léopard sous les cris des fans. Comme son aîné, il est vêtu d’un gilet noir sur du blanc. Sauf que lui a troqué le T-shirt contre une chemise aux manches roulées sur les biceps. Après avoir enlevé son chapeau pour dévoiler un bandana dans les cheveux, il empoigne un micro pour entonner «This Is A Song For Miss Hedy Lamarr», premier single de l’album réalisé avec Jeff Beck.

Des colliers de perles en cadeau

S’ensuivent alors leur reprise d’«Isolation» de John Lennon ou celle de «Little Wing» de Jimi Hendrix, avec toujours Johnny Depp à la voix, et pas toujours juste. Le public s’assoupit presque. La curiosité est derrière et on sent que le fait que l’acteur ait volé la vedette n’est pas forcément du goût de tout le monde. Après presque une heure trente, «A Day In Life» des Beatles clôt le concert. Jeff Beck et Johnny Depp font des remerciements très humbles et ce dernier repart avec des colliers de perles offerts au premier rang. 

Si la salle se vide rapidement et calmement, dehors pourtant c’est l’effervescence. De nombreux fans attendent l’acteur. Trente minutes après, il a réussi à monter dans son tour bus parqué devant la porte de derrière le Lab et on se presse même sur la route, derrière un grillage, pour l’apercevoir. Il y a foule. De l’étage supérieur, Johnny Depp fait parfois des signes de la main alors que les téléphones le braquent. Il y a surtout des adolescents qui scandent son nom, on entend des «Johnny, je t’aime», on voit une ou deux pancartes. Que pense Jeff Beck de ces moments? On ne le saura pas. Johnny Depp, lui, cigarillos aux lèvres sourit derrière les vitres. Dimanche, c’est l’Italie qui est au programme, avec probablement d’autres instants comme celui-ci qui signent sa quasi résurrection.

Les fans de Johnny Depp se pressaient autour de son tour bus.

DR

Quel est votre avis sur Johnny Depp? Les festivaliers répondent:

Ton opinion

11 commentaires