Actualisé 10.07.2020 à 16:05

Johnny Depp admet avoir mis accidentellement un coup de boule

Justice

La star a affirmé, lors du procès qui l’oppose au «Sun», avoir eu une «collision» avec Amber Heard. Un geste défensif qui n’aurait en aucun cas brisé le nez de l’actrice comme elle le prétend.

par
LeMatin.ch
Pour sa défense, Johnny Depp assure que ce coup n’était pas volontaire et qu’il a cherché à se défendre.

Pour sa défense, Johnny Depp assure que ce coup n’était pas volontaire et qu’il a cherché à se défendre.

AFP

Johnny Depp a avoué avoir accidentellement mis un coup de boule à Amber Heard, dans le cadre du procès qui l’oppose à News Group Newspapers, l’éditeur du «Sun», et son rédacteur en chef Dan Wootton pour un article de 2018 qui accusait l’acteur de battre sa femme. Selon le «Evening Standard», au troisième jour du procès, l'acteur a affirmé avoir eu une «collision» avec son ex alors qu’elle s’en prenait à lui après une dispute survenue en décembre 2015.

La Haute Cour de justice britannique a écouté un enregistrement d’une conversation du couple survenue peu après l’altercation durant laquelle la star de «Pirates des Caraïbes» déclare lui avoir seulement mis un coup de tête dans la figure et que ça «ne lui a pas cassé le nez». Pour sa défense, il assure que ce coup n’était pas volontaire et qu’il a cherché à se défendre.

«Je me suis retourné»

Par ailleurs, les photos des blessures l’actrice avancées comme preuves ne concorderaient pas avec les faits. «Elle s’avançait brutalement vers moi et j’ai… Alors que je cherchais à éviter la dispute en partant dans mon bureau, elle me frappait par derrière au cou, aux oreilles, au dos, partout, a témoigné Johnny Depp. Je me suis retourné pour couvrir ma tête et elle s’agitait assez brutalement alors la seule chose que je pouvais faire dans cette situation était de m’enfuir ou d’essayer de la maîtriser, de mettre mes bras autour d’elle pour qu’elle arrête de me frapper. C’est ce que j’ai fait et il semble qu’il y ait eu collision. »

Violent à 14 reprises

Johny Depp a enfin conclu en affirmant que c’était la seule fois, selon lui, où il a pu blesser son ex-épouse même s’il ne lui avait pas cassé le nez comme elle le prétend. De son côté, la star d’«Aquaman» continue de clamer que l’acteur a été violent à 14 reprises envers elle, et les avocats du «Sun» se servent de ces accusations pour défendre leur cas.

Le procès se poursuit et il se pourrait que Winona Ryder et Vanessa Paradis, les deux ex de l'acteur, viennent témoigner en sa faveur lors de futures auditions.

Cover Media

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!