Actualisé 17.08.2018 à 08:25

DisputeJohnny Depp dépose un étron dans son dossier à charge

L'acteur accuse Amber Heard de s'être vengée d'un retard en déféquant dans leur lit. «C'était pas moi, c'était mon chiot» rétorque en substance l'actrice.

von
FDA
1 / 20
Le couple s'est marié en 2015 et a divorcé en 2017.

Le couple s'est marié en 2015 et a divorcé en 2017.

AFP
Johnny Depp et Amber Heard - Avril 2016

Johnny Depp et Amber Heard - Avril 2016

AFP
Tokyo International Airport au Japon pour la première du dernier film de Johnny Depp «Mortdecai» - 2015

Tokyo International Airport au Japon pour la première du dernier film de Johnny Depp «Mortdecai» - 2015

AFP

Toujours plus fin, toujours plus délicat, le conflit qui oppose Johnny Depp à Amber Heard a atteint un nouveau sommet d'élégance et de suavité. Selon ««The Mirror»», Johnny accuse son ex-femme, Amber, d'avoir déféqué sur leur lit en avril 2016. La raison? Son retard alors que l'actrice fêtait son anniversaire. Un tantinet agacée, elle aurait voulu marquer sa désapprobation par «un gag» du meilleur goût. Manque de bol, c'est la femme de ménage qui serait tombée sur les excréments... Et qui n'a certainement pas manqué de trouver cela hilarant, cela va sans dire.

Alors que le comédien vient de l'accuser de violence, cet incident constitue une nouvelle pièce dans l'escalade après un divorce qui n'a en rien apaisé les tensions.

La faute à Boo, le chiot

Pour crédibiliser son dossier à charge, Johnny Depp n'est pas venu sans munitions: l'acteur a pris soin d’exhiber des photos. Amber Heard n'en a pas moins trouvé la parade: par l'intermédiaire de son agent, elle affirme que leur chien Boo est le coupable. Ce dernier a déclaré «Boo avait de sérieux problèmes de contrôle intestinal. (...) et c'est ce que les chiots font en de pareilles circonstances. Madame Heard veut aller de l'avant et ne veut pas s'engager dans cette histoire qui n'a aucun sens.»

Cependant, la femme de ménage – qui, depuis, a eu le temps de sécher ses larmes de rire – a précisé que les selles étaient «trop grosses pour être des crottes de chien», indique «The Mirror».

De fil en aiguille

Le quotidien ajoute que c'est précisément cette affaire d'étron qui a débouché sur la très médiatisée dispute au cours de laquelle Johnny Depp aurait blessé l'actrice en lui jetant son téléphone au visage. Une accusation par la suite démontée par deux policiers qui, après s'être rendus sur les lieux, ont déclaré dans des documents juridiques n'avoir constaté aucune marque.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!